Alabama : la longue route vers un deuxième championnat consécutif | Éric Vallières

 

La saison de football de la NCAA est commencée depuis trois semaines. Alabama a débuté sa marche vers un second championnat national avec trois victoires impressionnantes. Jusqu’à maintenant, l’équipe a remporté ses matchs en inscrivant plus 50 points au tableau chacune des rencontres, tout en restreignant ses adversaires à 14 points et moins. Le weekend dernier, le Crimson Tide a visité Ole Miss pour vaincre les Rebels par 55 points. Par le passé, Mississippi a déjà donné du fil à retordre au Crimson Tide. Sans manquer de respect aux équipes de Louisville et d’Arkansas State, Ole Miss représentait le premier «test» véritable pour Alabama cette saison. Lors de ce test, Bama a obtenu une note parfaite. Mais d’autres obstacles se dressent entre l’équipe de Nick Saban et un deuxième championnat consécutif.

22 sept  – Texas A&M

Texas A&M et Jimbo Fisher rendront visite à Alabama, dès ce samedi. Le match est sur CBS à 15h30. Soyez à vos écrans. Vous ne voulez pas manquer cette rencontre (vous couperez votre gazon une autre fois). Fisher est à sa première année aux commandes de Texas A&M. Précédemment, il était l’entraîneur-chef des Seminoles de Florida State. Il a connu plusieurs bonnes saisons, en plus de gagner un championnat national, en 2013, aux dépens des Tigers d’Auburn (nous reviendrons sur cette équipe plus tard). Il connaît bien Nick Saban, puisqu’il a déjà travaillé pour lui comme coordonnateur offensif, lorsque Saban était l’entraîneur en chef à LSU. Fisher fait alors un retour dans le SEC (la meilleure conférence du football universitaire) à la tête d’une équipe qui a donné son lot de difficultés à Alabama dans les dernières années (vous vous rappelez peut-être d’un certain Johnny Football à Texas A&M). Fisher a déjà fait bonne impression en passant tout près de battre Clemson (une des équipes favorites pour tout remporter cette année) le 8 septembre dernier. Si l’on additionne le tout, une bonne équipe menée par un entraîneur qui connaît bien Saban et qui a fait peur à la troisième meilleure équipe de la NCAA, Texas A&M possède tous les atouts d’un giant slayer.

3 nov – LSU

Le 3 novembre, Alabama ira à Death Valley pour son affrontement annuel contre l’un des ses pires rivaux, les Tigers de LSU. L’an dernier, Bama a eu le dessus assez facilement contre LSU. Il s’agissait d’une anomalie. LSU et Alabama se disputent toujours de bons combats. Le match est souvent diffusé en prime time le samedi soir. Ce 3 novembre, l’affrontement devrait être à nouveau un clashde titans. LSU connaît un bon début de saison, avec des victoires contre Miami et Auburn. Miami et Auburn sont des équipes du top 10.

Pour revenir sur le combat de l’an passé, il s’agissait du premier affrontement entre Nick Saban et Ed Orgeron. Tout indique qu’Ed Orgeron conduit LSU dans la bonne direction pour recréer les années où les rencontres LSU contre Alabama signifiait un combat d’échecs hostile entre Nick Saban et son rival Les Miles.

Pour son deuxième affrontement, Orgeron devrait avoir les Tigers bien préparés. De plus, cette année le match sera joué à Baton Rouge. Les Tigers auront l’avantage du terrain. Ce n’est pas rien. Le Tiger Stadium n’est pas surnommé Death Valley simplement pour intimider les adversaires qui le visitent.

24 nov – Auburn

Cette année, le Iron Bowl (c’est ainsi que l’on surnomme la confrontation annuelle Auburn-Alabama) aura lieu le 24 novembre. Comme d’habitude, il s’agira du dernier match de la saison régulière pour Auburn et Alabama. Le match aura lieu durant le rivalry weekend. Ces deux équipes sont situées dans le même État. Le match sert à déterminer laquelle des deux écoles représente la meilleure équipe de football en Alabama. Ces deux équipes se connaissent presque par coeur. Leurs matches sont chaudement disputés, surtout depuis l’arrivée de Gus Malzahn sur les lignes de côté des Tigers d’Auburn. Malzahn sait comment battre Nick Saban. Il l’a fait l’an passé. Il l’a aussi fait il y a quelques années de façon dramatique avec le Kick Six(allez voir ce jeu sur YouTube). Depuis ce jeu incroyable, Malzahn hante les nuits de Saban avant les matches Auburn-Alabama. Il est fort probable, qu’encore une fois, ce match déterminera l’équipe qui représentera la section Ouest à la finale du SEC.

1erdéc – Finale du SEC

Si l’Université de l’Alabama parvient à finir en tête de la section West du SEC, elle aura fort probablement à jouer contre les Bulldogs de Georgia en finale de conférence. Une lourde tâche les attend, après une saison difficile. Ce sera un match-revanche pour les Bulldogs qui ont perdu face à Alabama, lors du championnat national, le 8 janvier dernier. Alabama avait remporté ce match in extremis enpériode supplémentaire avec l’aide d’un quart-arrière freshman, Tua Tagovailoa. Pour ce match, les joueurs de Georgia furent bien préparés. Leur entraîneur, Kirby Smart, connait bien Nick Saban. Il était coordonnateur de la défensive pour Saban à Alabama avant de devenir l’entraîneur-chef des Bulldogs de Georgia en 2016. N’eût-été de quelques jeux d’Alabama – favorisés par la chance en fin de match –, Georgia aurait remporté ce match ultime. Cette année, Smart semble avoir une équipe encore mieux préparée. Côté talent des joueurs, Georgia est une des rares équipes du NCAA football appartenant à la même catégorie qu’Alabama. Peu de de choses séparent ces deux équipes.

29 déc – Demi-finale du College Football Playoff

Si Alabama traverse tous ces obstacles mentionnés plus haut, elle sera probablement récompensée par le comité de sélection du College Football Playoff, par un affrontement contre les Tigers de Clemson en demi-finale. Quelle joie de renouer avec leurs récents rivaux ! La dernière fois qu’Alabama a perdu le national title, c’était aux mains des Tigers de Clemson. Les Tigers sont dirigés par Dabo Swinney, un excellent entraîneur. Les Tigers de Dabo jouissent d’un calendrier favorable cette année. Ils devraient donc arriver en séries éliminatoires dans des dispositions favorables.Petit fait intéressant : quand Dabo Swinney a joué au football universitaire, il a joué pour le Crimson Tide de l’Université d’Alabama. Le football universitaire américain porte sont lot de situations ironiques comme celle-ci : un ancien joueur devenu entraîneur vient tourmenter son équipe d’autrefois.

À vrai dire, je crois que Nick Saban fait face au parcours le plus exigeant de sa carrière. Il serait plus que surprenant de voir Alabama conclure sa campagne avec une fiche parfaite. Je prévois des victoires serrées lors des matches contre Texas A&M et LSU, mais une défaite face à Auburn. Cependant, cette défaite ne devrait pas empêcher Alabama de se retrouver en finale du SEC. Or, les chances d’y voir Georgia, plutôt, sont supérieures. Une fois de plus, le comité de sélection sera forcé d’inviter Alabama en demi-finale. Cela dit, tout est encore possible pour le Crimson Tide en séries, mais je suis plutôt d’avis que Nick Saban patienter encore un peu avant d’obtenir son septième championnat national et éclipser la marque historique de Bear Bryant.

Crédit photo: Sports Illustrated

Publié
1 mois
Categories
Football collégialNCAA
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *