Avenir prometteur ou sombre?

La saison de l’Impact s’est terminée dimanche soir de la façon dont presque tout le monde s’attendait c’est-à-dire une défaite contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. L’heure est maintenant au bilan pour la troupe de Rémi Garde et plusieurs points sont encore en suspens alors qu’on entre maintenant dans l’après-saison. Voici mon analyse de chaque position avec mes observations sur qui doit rester et qui doit partir.

Gardiens de but

Joel Bats et Evan Bush

Si on considère que le gardien Evan Bush a connu sa meilleure saison en carrière sous la férule de Joël Bats, il sera intéressant de voir comment l’organisation verra les choses pour la suite. Bush qui aura 33 ans en mars prochain lorsque la nouvelle saison recommencera peut encore rendre de précieux services à l’Impact. Oublions son salaire de 150 000 $ pour garder les filets l’an prochain. Celui-ci devrait doubler ou même tripler si on veut le garder. Je pense que la direction est intéressée à le garder, mais à court terme. Mon choix serait de lui offrir un contrat de 2 ans le temps de former une relève et surtout de pouvoir compter sur lui encore dans ses meilleures années. Le style d’entraînement de Joël Bats est très exigeant et ç’a bien servi Bush cette année. Je doute qu’à 34 ou 35 ans il soit aussi efficace. Si on veut le remplacer par contre, il faudra considérer donner le poste à un jeune gardien établi dans la MLS ou ailleurs dans le monde. Pas question de développer cette position en cours de route, car la défensive de l’Impact n’est pas encore solide à 100 % pour compter sur un gardien recrue qui est à risque d’être inconstant. Un jeune prometteur comme Zack Steffen à Columbus ou Andre Blake à Philadelphie serait l’idéal à Montréal. On parle souvent d’investir pour des joueurs de position, mais il ne serait pas mauvais de regarder la position de gardien si l’opportunité se présente. Je sais que Rémi Garde aime bien Evan Bush, mais à quel prix souhaite-t-on le garder? Est-ce que le pilote français voudra explorer ses options et évaluer le marché européen? Nous aurons une idée très bientôt de ce que l’équipe à l’intention de faire dans ce dossier.

Diop, Beaulieu, Pantemis, Crépeau

Maxim Crépeau devrait être échangé dans l’entre-saison. Dans le cas de Clément Diop, je doute qu’il soit prêt pour un poste de numéro un, mais il est un excellent auxiliaire qui pourra garder son poste pour la prochaine saison et il continuera de prendre de l’expérience avec Joël Bats. Pour ce qui est de Jason Beaulieu et James Pantemis, je ne sais pas quel est le plan de l’équipe avec eux, mais avoir quatre gardiens est selon moi beaucoup trop compte tenu du fait que le gardien numéro deux est seulement utilisé pour les matchs du Championnat canadien. Le reste du temps, c’est le gardien titulaire qui occupe la place donc à moins d’une blessure grave, le troisième gardien ne voit jamais d’action. À ce compte, il serait mieux de les envoyer du côté du Fury d’Ottawa pour qu’ils puissent jouer comme ils ont fait cette saison avec le gardien québécois Maxim Crépeau. Il a vraiment été un excellent gardien cette année, mais il pourra se faire valoir sous d’autres cieux. Départs : Crépeau, Pantemis, Beaulieu

La défensive

Bacary Sagna

Je ne m’attends pas à énormément de changement du côté de la défensive. Je crois qu’on a fait assez de mouvements à cette position dans la dernière année et que le système est maintenant bien assimilé entre les défenseurs. Ils se connaissent mieux et surtout sont habitués de jouer ensemble. Si on regarde du côté droit, Bacary Sagna  devrait être de retour sans trop de difficulté. L’Impact exercera son option sur lui pour la prochaine année et il sera très utile sur une longue saison avec son expérience. Je crois que Chris Duvall et Michael Petrasso ne seront pas de retour, on voudra chercher à amener plus de stabilité et de profondeur à cette position. On cherchera également des joueurs plus jeunes qui pourront prendre la relève quand on Garde voudra reposer Sagna lors de séquences de matchs subséquents. Il faudra retravailler le recrutement à cette position. Si on se transporte en défensive centrale, Rod Fanni devrait aussi être de retour. Il a été utile lorsqu’il a joué et a fait preuve d’une lucidité dans son jeu qui a permis à l’équipe de solidifier la ligne défensive. Rudy Camacho et Zakaria Diallo devraient aussi revenir, eux qui n’ont pas pu démontrer leur véritable valeur à l’équipe. Diallo s’est blessé au dernier match du camp d’entraînement pour la majorité de la saison et Camacho s’est retrouvé sur la touche plus souvent qu’autrement depuis son arrivée. Je crois que Victor Cabrera ne sera pas de retour considérant que le jeune Kyle Fisher devrait pouvoir être de retour en forme au poste de réserviste à cette position. Pour la position de latéral gauche, Daniel Lovitz et Jukka Raitala je n’ai pas d’inquiétude puisque les deux peuvent se remplacer en cas de besoin.

Donc en résumé les départs seraient : Duvall, Petrasso et Cabrera.

Milieux de terrains

Samuel Piette

Voilà un endroit où l’Impact a eu la plus grande stabilité cette saison en termes de profondeur. Samuel Piette est un incontournable en milieu défensif central et Saphir Taider à sa gauche également. Je crois qu’on pourra ramener Michael Azira, mais dans un poste de réserviste pour tenter d’aller chercher un milieu droit qui pourra relancer l’attaque plus rapidement et qui pourra compléter Alejandro Silva sur la droite comme le fait Taider avec Piatti. Je crois que Ken Krolicki sera un bon réserviste également en cas de blessure de Piette ou Azira. On a jamais assez de profondeur au poste de milieu défensif, mais il est plus difficile de trouver des milieux offensifs capables de s’impliquer en attaque. Le système de jeu de Rémi Garde fait en sorte que les milieux gauches et droits sont appelés à participer à l’offensive et il faut avoir les joueurs pour le faire. Les sept buts de Taider durant la saison en sont la preuve. Il faudra explorer les options pour amener de la vitesse et créativité derrière Silva pour être plus dangereux en construction et relance offensive. Je ne crois pas à de gros changements en milieu de terrain à moins qu’on puisse compter sur un retour miraculeux d’un Blerim Dzemaili par exemple ou un autre joueur d’impact qui peut faire une grosse différence.  Les frères David et Mathieu Choinière poursuivront leur développement comme réservistes dans les prochaines années. Je crois que le québécois Louis Béland-Goyette et le jeune Shamit Shome ne seront pas de retour. Il y a congestion à cette position et ils n’ont pas vu beaucoup d’actions cette saison, d’autant plus que lors de leurs apparitions, ils n’ont pas étonné. Départs : Louis Béland-Goyette, Shamit Shome.

Ailiers

Jeisson Vargas

Dans le cas de Piatti et Silva, ils seront encore une fois les pièces maîtresses de l’offensive montréalaise l’an prochain. Par contre, ils devront compter sur du renfort en attaque et surtout compter sur un attaquant de pointe de premier plan. Le jeune chilien Jeisson Vargas avait bien amorcé la saison, mais une blessure l’a ralenti et n’est plus revenue au même niveau par la suite. Il est doté d’un énorme potentiel et il faut être patient avec lui. Cependant, il n’est pas constant et je sais que Rémi Garde n’a pas apprécié les prestations inégales de Vargas. L’équipe avait échangé Raheem Edwards en milieu de saison parce qu’il ne cadrait pas dans les plans du système. Si on croit que Vargas peut se développer encore plus dans le système de l’entraîneur, il sera de retour. C’est un atout offensif inestimable lui qui a compté quatre buts cette saison et il peut en plus jouer comme attaquant de pointe à l’occasion. Dans le cas de Michael Salazar, je crois qu’il sera celui qui partira, car il n’a pas joué une seule minute avec l’Impact évoluant plutôt du côté du Fury d’Ottawa en NASL. Il ne cadre pas dans le type de joueurs que cherche Rémi Garde.  Donc je crois qu’à la position d’ailiers on n’aura pas grand changement sauf qu’il faudra amener de la profondeur intéressante en cas de blessure de Piatti ou Silva. Il faut trouver une alternative qui sera effective immédiatement si on perd Piatti ou Silva en cours de route. De là l’importance d’avoir un Vargas en pleine forme et d’aller chercher des jeunes talentueux qui pourront se développer derrière l’Argentin et devenir le futur de l’équipe. On croyait avoir trouvé une relève en Raheem Edwards lorsque l’équipe a été le chercher en début de saison, mais il faut avoir des réservistes de qualités qui seront en mesure de jouer plusieurs minutes s’il le faut. Départs : Michael Salazar.

Attaquants

Quincy Amarikwa

Il faut un attaquant de premier plan. Les choix de Oduro, Mancosu et Jackson-Hamel n’auront rien donné au final. L’arrivée de Quincy Amarikwa n’a pas et plus d’impact, mais au moins on a pu retrouver une certaine combativité à ce poste qu’on n’avait pas vu depuis le départ de Didier Drogba. Je crois qu’on peut ramener Amarikwa comme réserviste et surtout aller chercher un attaquant qui peut marquer entre quinze et vingt buts par année. Toutes les équipes comptent sur un attaquant de premier plan et l’Impact fait défaut à ce chapitre. Si Piatti ou Silva ne marquent pas, le onze Montréalais est facile à neutraliser, car il n’y a pas d’autres menaces offensives. Mancosu devrait partir à la retraite ou retourner en Italie et Jackson-Hamel a déjà demandé à l’équipe de le laisser partir. Si la saga Jimmy Briand n’a pas aidé, il faudra vraiment que ça marche cette fois-ci pour en attirer un. Bien hâte de voir le nouvel attaquant de pointe l’an prochain. Il semble qu’un David Villa soit disponible du côté de New York City FC, il faudrait regarder de ce côté. On en saura plus à partir de décembre et janvier, je crois, lorsque la fenêtre des transferts s’ouvrira. Départs : Matteo Mancosu, Anthony Jackson-Hamel

Rémi Garde

Je crois que le coach français sera de retour l’an prochain. Du moins je le souhaite. Il semble être courtisé par quelques équipes françaises et il faudra le garder. Il est un entraîneur avec une très bonne réputation et le meilleur qu’on a eu à Montréal depuis Marc Dos Santos. Il faut trouver un moyen de l’attacher ici et négocier une prolongation de contrat déjà avec lui pour établir les bases d’un projet qui s’avère intéressant pour le futur. Si Garde n’a pas pu amener les joueurs qu’il voulait l’hiver dernier lors de son embauche, il aura maintenant le loisir de le faire avec trois mois devant lui avant le début du prochain camp d’entraînement. Il pourra composer avec les joueurs qu’il aura choisis l’an prochain donc on ne pourra pas lui donner l’excuse de la transition qu’il a vécue cette saison, car soyons honnête, l’équipe était en transition cette année et il manque des pièces au casse-tête pour que l’équipe soit plus mature, méthodique et meilleure. Je m’attends à un Impact semblable l’an prochain, mais avec plus d’attaques. Imaginons que l’équipe marque deux à trois buts par matchs, ça ferait une très grosse différence compte tenu que la défensive aurait moins de pression et continuerait d’être aussi étanche qu’en deuxième moitié de saison.

Somme toute, je crois qu’il faut regarder vers l’avenir. On peut caractériser la saison de l’équipe de décevante, mais il faut se rappeler que ça aurait pu être bien pire et qu’on soit officiellement éliminé des séries dès le mois d’août. Les joueurs se sont battus et il faut rendre crédit à tout le groupe et au personnel d’entraîneurs. Il y a lieu de croire que ce sera meilleur l’an prochain avec des bases solides. D’ailleurs la vente d’abonnements saisonniers pour la prochaine saison est la meilleure depuis la saison 2015 alors il faut se réjouir de voir l’engouement encore présent chez les partisans.

Nous aurons droit à plusieurs mouvements durant l’hiver. Voyons maintenant quel travail feront Garde et Adam Braz pour renforcer l’équipe et surtout quel visage aura l’Impact en 2019.

Allez Montréal!

 

Johnatan Paré

Publié
2 semaines
Categories
MLS
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *