La fois où le sport s’arrêta subitement

C’est la première fois depuis que je suis jeune que j’assiste à une pause généralisée du monde du sport. La pandémie causée par la Covid-19 paralyse le paysage sportif et c’est là qu’on s’aperçoit que sans sports à la télévision, le temps peut être long. Nous avons souvent le réflexe de dire que le sport est rassembleur et qu’il peut être un baume sur des moments moins heureux de la vie. Dans la situation actuelle, c’est on ne peut plus vrai.

Je n’écrirai pas sur la MLS et l’Impact dans cette chronique-ci, mais plus pour exprimer mes idées sur ce qui pourrait être diffusé sur les différents réseaux de sports.

D’abord, il est intéressant de constater depuis la suspension des ligues professionnelles que les diffuseurs se cassent la tête à tenter de diffuser une programmation qui ait un contenu sportif. C’est là qu’on peut voir, je crois, le côté sombre un peu des médias sportifs québécois qui n’en ont que pour le hockey et le Canadien. De repasser des anciens matchs de la Sainte-Flanelle en séries ne fait que confirmer cette affirmation. De voir que les diffuseurs ont tous retiré les émissions de sports des ondes est quand même assez spécial. Si on regarde aux États-Unis, les ESPN, Fox Sports et j’en passe, continuent à livrer de l’information sportive de bon niveau.

Mais alors la question qui tue : De quoi allons-nous parler maintenant qu’il n’y a plus de sports à la télévision? C’est ce casse-tête auquel les chaînes sportives québécoises font face actuellement. Le fait que celles-ci ne sont concentrées que sur le hockey n’aide pas leur cause. Combien d’animateurs et collaborateurs sont présentement en congé forcé parce qu’ils ne peuvent plus parler du Canadien? C’est quand même assez aberrant comme situation.

Il y a une multitude de sujets qui pourraient être abordés selon moi. Pourquoi justement ne parlons-nous pas de ce qui se passe actuellement dans le monde du sport? Faire intervenir des invités pour parler de cela, s’ils l’ont déjà vécu, etc. Je crois que nous sommes trop centrés sur le quotidien et l’actualité. Parler de ce que font les joueurs actuellement, comment ils gardent la forme, comment ils vivent l’incertitude présentement pourrait être certainement quelque chose d’intéressant pour les téléspectateurs.

Je crois qu’il faudrait user d’originalité et justement en profiter pour remodeler les programmations et présenter des émissions que normalement ils ne diffusent pas. Peut-être font-ils ça ? Pour sauver de l’argent et pour ne pas payer les employés normalement artisans de ces émissions ? Au final, c’est le partisan de sports qui est perdant.

Que feront-ils lors des prochaines pandémies mondiales qui affecteront le monde du sport de nouveau?

Johnatan Paré

Publié
2 mois
Categories
BaseballBoxeCourse automobileHockeyMLSNFLSoccer
Commentaires
1 Comment

One comment on “La fois où le sport s’arrêta subitement

  1. Bonjour Jonathan;

    Chronique intéressante.

    Je crois qu’il est temps, pour nos chaînes sportives, de fouiller dans leurs archives et de présenter des « classiques ».
    La chaîne américaine ESPN a fait de magnifiques documentaires avec la série « 30 for 30 ». Il en va de même pour NFL Network avec « Amercia’s Game », « The Missed Rings » et tout récemment, « A Football Life ».
    Nos chaînes sportives francophones pourraient aussi aller puiser le documentaire, en 4 émissions, sur l’histoire de la AFL, que l’on peux aussi visionner gratuitement sur YouTube.
    D’autres documentaires intéressants à repasser:

    – Baseball (Ken Burns)
    – TSN avait fait la série Hockey que l’on pourrait aussi revoir
    – Radio-Canada et CBC avait aussi fait un documentaire sur l’histoire du hockey au Canada.
    – Le CIO a aussi son lot d’archives, notamment avec les films officiels des Jeux Olympiques d’Été et d’hiver.
    – Même chose du côté de la FIFA avec les Coupes du Monde

    Pourquoi ne pas faire une table ronde hebdomadaire sur les moments historiques du monde du sport?

    Avec le récent décès de Jean Pagé, pourquoi ne pas faire des entrevues avec nos anciens dans le monde du sport? Faire des entrevues avec Bertrand Raymond, Réjean Tremblay, Dick Irvin Jr., Bob Cole, Pierre et Paul Houde, Bob McKenzie, qui s’apprête à prendre sa retraite, Al Michaels, Jacques Doucet, Pierre Dufault. Bref, des entrevues de fond sur leur carrière, leurs faits marquants.

    Ce ne sont quelques suggestions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *