UFC Vegas 25 : Prochazka domine Reyes

C’est hier soir qu’avait lieu le gala UFC Vegas 25, mettant en vedette les mi-lourds Jiri Prochazka (5e aspirant au titre) et Dominick Reyes (3e aspirant) lors du combat principal de la soirée.

L’enjeu de cet affrontement était grand pour Reyes, lui qui tentait de mettre fin à une vilaine séquence de deux défaites consécutives (c. Jon Jones et Jan Blachowicz) après avoir remporté ses douze premiers combats en MMA. Quant à Prochazka, un gain lui permettrait de poursuivre son ascension dans la division.

Dès les premiers instants du combat, nous avons pu constater que le tchèque était l’agresseur, ne donnant aucun espace à Reyes et le bombardant de coups avec son style peu orthodoxe. Ce dernier a tout de même réussi à lui asséner sa fameuse gauche à quelques reprises, obligeant même Prochazka à changer de stratégie et tenter d’amener le jeu au sol.

Dès que les combattants se sont relevés, Reyes n’eut aucune chance contre le barrage de coups du tchèque. Un spinning elbow dévastateur est venu conclure la soirée du « Devastator » sur une note amère. Pour Prochazka, il s’agit d’un deuxième gain par K.O en autant de combats dans l’UFC.

Un spinning elbow dévastateur de Prochazka est venu mettre fin au combat

 

Dana White avait lancé plus tôt cette semaine que le gagnant de cet affrontement aurait de grandes chances de se battre contre le vainqueur du combat Blachowicz-Texeira, prévu le 4 septembre prochain au gala UFC 266. C’est là que je me demande si Prochazka a ce qu’il faut pour vaincre un adversaire de ce calibre.

Prochazka, un futur champion?

Je ne connaissais pas beaucoup au sujet de Jiri Prochazka avant le combat d’hier. J’avais regardé son premier combat lors de la sous-carte du premier gala à se dérouler sur la Fight Island d »Abu Dhabi à l’UFC 251 et là aussi, il a passé un K.O (c. Volkan Oezdemir). Malheureusement, je n’y accordais pas plus d’attention que ça, puisque ce soir-là, on assistait à trois combats de championnats.

Maintenant, Prochazka est sur le radar de tous. Il est agressif, très amusant à regarder et semble en pleine ascension vers le titre des mi-lourds. J’ai été très impressionné par la pression qu’il a exercée sur Reyes et comment il a réussi à l’acculer au mur. Ç’est comme si la confiance de Reyes s’était envolée au fur et à mesure que le combat avançait.

Le gagnant du duel entre Glover Texeira (gauche) ou Jan Blachowicz (droite) serait le prochain adversaire de Prochazka

 

Le tchèque de 28 ans a aussi absorbé de bonnes gauches de la part de son adversaire. Il est important d’avoir une bonne mâchoire dans les sports de combat, mais Prochazka semblait souvent se faire avoir lorsqu’il baissait sa garde. Il s’agit-là d’une tactique risquée de sa part, car l’adversaire peut être victime de feintes selon le placement de la garde. Cependant, cela laisse de grandes ouvertures que Reyes a pu exploiter, sans pouvoir terminer le combat malheureusement pour lui.

Prochazka joue avec le feu en utilisant cette stratégie, surtout au point où il en est, avec les adversaires qui lui seront assignés. Le calibre du sport sera trop élevé selon moi pour qu’il devienne champion avec la garde qu’il utilise. Un Jan Blachowicz et sa fameuse puissance polonaise lui feraient payer cher. Par contre, une meilleure défensive lors du combat debout pourrait lui permettre d’aller loin, très loin.

Crédits photos : UFC, ESPN MMA, FirstSportz

Auteur
Publié
2 semaines
Categories
UFC
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *