Un retour à la maison spectaculaire pour le CF Montréal

Alors que le CF Montréal allait renouer avec ses partisans pour la première fois depuis un an, le onze montréalais s’offre une victoire de 5-4 sous le signe de haute intensité et de rebondissements. 

C’était sous le signe de la bonne humeur, de rires et d’un retour à la vie normale que les partisans montréalais ont assisté à cette rencontre électrisante. Un total de 5000 personnes dont plus de 300 sont des travailleurs essentiels ont pu se réunir au stade Saputo.

Pour ce match, Wilfried Nancy a décidé d’utiliser Joaquin Torres qui lors des derniers matchs, a eu les bonnes grâces de son l’entraineur à cause de ses performances. Il a été placé à la pointe de l’attaque en compagnie de Mason Toye. Le petit attaquant argentin montre ses capacités techniques, dès les premières minutes en touchant la barre transversale.

Malgré cette petite frayeur causée par Montréal, Cincinnati profite d’une bourde de Victor Wanyama, nommé capitaine en l’absence de Samuel Piette qui participe à la Gold Cup avec le Canada, pour ouvrir la marque. C’est Haris Medunjanin qui touche la cible à la 6e minute de jeu.

La nervosité du CF Montréal leur coûte cher puisque le gardien montréalais James Pantemis conserve le ballon un peu trop longtemps dans sa surface de réparation avant de voir Brenner le lui soutirer et doubler l’avance de son équipe.

Cincinnati qui joue les trouble-fêtes lors de cette rencontre se voit revenir au pointage par l’intermédiaire de Mason Toye qui donne un léger espoir au CF Montréal en inscrivant son sixième but de la saison. L’Américain a été alimenté par le centre de Lassi Lappalainen qui déjoue la vigilance du portier de la formation de l’Ohio.

Joaquin Torres, qui a connu un bon début de match en déséquilibrant la défense à maintes reprises se voit récompenser de ses efforts en marquant le deuxième but pour les Montréalais. À la 33e minute, suite à une bourde du gardien hollandais Kenneth Vermeer, l’Argentin saute sur le retour pour mettre les deux équipes à égalité.

Les joueurs de Jaap Stam continuent de pousser vers l’avant et c’est sur un coup de pied arrêté, tiré par Alvaro Barreal, que le défenseur équatorien Gustavo Vallecilla permet à son équipe de mener par un but et ce, tout juste avant la fin de la première mi-temps.

Au retour des vestiaires, le rythme imposé par les deux équipes est resté le même. Dès les premières secondes de la deuxième période, Brenner permet à son équipe de prendre une avance de deux buts, suite à une chute de Rudy Camacho. Pour le jeune joueur désigné, arrivé pour plusieurs millions de dollars en provenance du Brésil, il s’agit de son troisième but de la saison.

L’importance de la foule aura donné un second souffle aux hommes de Wilfried Nancy puisque Mason Toye converti un pénalty, provoqué par le gardien de Cincinnati à la 72e minute de jeu.

Ce but, synonyme de retour, a toute son importance puisque deux minutes plus tard, Ahmed Hamdi crée l’égalité en inscrivant le quatrième but du CF Montréal, servi à nouveau par Joaquin Torres qui connait un excellent match.

Si vous pensiez que le festival de but allait s’arrêter là, vous vous trompez.

L’Égyptien met la touche finale à cette remontée spectaculaire en inscrivant le cinquième but pour le onze montréalais, à la 87e minute de jeu.

Le CF Montréal se dirigera vers les États-Unis la semaine prochaine, du côté de New-York où ils affronteront le New York City FC, ce mercredi et également une visite au Massachusetts pour y affronter la Revolution de la Nouvelle-Angleterre, prévue le 25 juillet.

 

 

 

Publié
2 semaines
Categories
MLSSoccer
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *