Volet espoir | Tim Stützle, la prochaine étoile allemande

Crédit photo: Adler Mannheim

TIM STÜTZLE | Adler Mannheim Adler Mannheim (2006 - Pres)

Ailier gauche/Centre | 6’1, 187 lbs | Gaucher | Viersen, Allemagne
Statistiques 2019-2020

DEL (Adler Mannheim): 7 buts, 27 passes, 34 points en 41 rencontres

CMJ (Allemagne): aucun but, 5 passes en 5 rencontres

Le jeune allemand n’a fait que grimper au classement de la Centrale de recrutement de la LNH depuis le début de la présente saison. Après avoir été le meneur pour les points par match dans la ligue allemande junior l’an dernier, Stutzle s’est amené dans la meilleure ligue du pays avec les « Aigles » de Mannheim. Il s’est rapidement fait une place sur l’un des deux premiers trios, ainsi que sur la première vague d’avantage numérique et a été utilisé autant au centre qu’à l’aile. Malgré qu’il évolue dans une ligue d’hommes avec des adversaires beaucoup plus développés physiquement, Stutzle a enregistré 34 points en 41 parties, soit la meilleure moyenne de points par match par un joueur de 17 ans durant son année d’éligibilité au repêchage. Au championnat mondial junior des moins de 20 ans en décembre dernier, il a été un rouage important de l’unité offensive allemande avec 5 passes en autant de matchs, tout en participant aussi sur la première unité d’avantage numérique. Stutzle est aussi un attaquant alerte et responsable sans la rondelle, qui positionne efficacement son bâton pour couper les lignes de passe.

 

Analyse

Au-delà de ses prouesses en tant que passeur ou son tir sous-estimé, Tim Stutzle se démarque grâce à sa prise de décision et son habileté à jouer en espace serrée. Il est un joueur très intelligent qui utilise sa vitesse et son anticipation pour déborder les défenseurs adverses. Effectivement, l’attaquant a un puissant coup de patin (first step) qui le rend dangereux en transition. Il excelle dans les virages et les changements de direction secs, lui permettant de se distancer facilement de ses poursuivants. En plus d’être un habile patineur, Stutzle est un joueur qui pense et agit rapidement, qui semble la plupart du temps avoir un pas en avance sur ses opposants.

Le jeune allemand est avant tout un excellent passeur et ne prend pas assez avantage de son tir vif. Doté d’une superbe vision, il est un des meilleurs distributeurs du repêchage. Il a la patience d’attendre que le jeu se développe et de faire des jeux simples jusqu’à ce que la ligne de passe voulue se libère, pour ensuite décocher une passe vive et précise. Stutzle manie remarquablement bien la rondelle et s’avère créatif avec celle-ci, mais il se démarque davantage par sa protection du disque. Il est difficile de lui soutirer ce dernier, puisqu’il est excellent à utiliser son corps pour la protéger, en plus d’être solide sur ses patins. L’attaquant possède aussi un bon tir du poignet: puissant, précis, décoché rapidement, mais qu’il pourrait utiliser plus fréquemment. Il est efficace pour s’installer dans les lignes de tir de ses défenseurs et dévier les rondelles dans le filet adverse grâce à une remarquable coordination «main-œil ». Offensivement, Tim Stutzle possède un arsenal d’outils et se révèle une menace constante en possession de rondelle.

Dans l’autre sens du jeu, le jeune attaquant semble très à l’aise grâce à son hockey IQ et son bon positionnement. Il ne se fait pas prendre à être hypnotisé par la rondelle et suis étroitement son joueur. Stutzle est toujours très intense et impliqué dans le jeu, autant dans ses batailles à 1 contre 1, le long de la bande ou devant le filet. Il donne constamment un deuxième effort et excelle dans les reprises de possession de la rondelle. Il supporte ses défenseurs lorsque l’un deux s’implique davantage dans le jeu et ne se fait pas prendre à tricher. Globalement, Tim Stutzle est un joueur complet avec un jeu offensif dynamique et un remarquable sens du jeu.

 

Comparaison LNH: Claude Giroux, Matt Barzal (surtout pour sa vision du jeu et son maniement de rondelle en zone offensive)

Conclusion

Après avoir été projeté plus loin en première ronde, Tim Stutzle a gravi graduellement les échelons au classement des espoirs du repêchage pour finalement se retrouver au tout premier rang des patineurs européens. Certains considèrent qu’il serait supérieur à Quinton Byfield et le classent même deuxième meilleur espoir derrière Alexis Lafrenière! De mon avis, il est vraiment difficile de passer par-dessus la sélection d’un joueur avec les compétences que possède Byfield, sans rien enlever à Stutzle.

Ayant joué toute la récente campagne contre des hommes, Stutzle est déjà mieux préparé que la plupart des autres espoirs pour jouer directement dans la LNH la saison prochaine. Dans l’optique où l’équipe qui le repêche n’est pas vraiment pressée de l’insérer dans l’alignement en 2020, il serait intéressant de le laisser jouer dans la ligue allemande l’an prochain afin qu’il prenne davantage de responsabilités et peaufine ses habiletés défensives. Les Oilers ont renvoyé Leon Draisaitl dans les rangs junior la saison suivant sa sélection (après avoir joué 37 parties avec eux) et ça leur a porté fruit.

 

Projection repêchage: Tim Stutzle devrait se faire sélectionner quelque part entre le 2e et le 5e rang, quoi qu’entre le 3e et le 5e rang serait plus réaliste. Si on se fie au classement actuel (final) de la LNH, les équipes qui ont le plus de chances de repêcher dans le top 3 sont les Sénateurs (72,7% de chances grâce à leur choix et celui des Sharks), les Red Wings (49,4%), les Kings (28,8%) et les Ducks (26,1%). Ensuite viennent les Devils (23,3%), les Sabres (20,4%) et (tiens, tiens!) le Canadien (19%).

Malgré la tendance dominante des équipes de repêcher selon le talent du joueur et non selon leurs besoins, il faudrait que l’équipe qui le sélectionne ait un certain besoin à l’attaque. Tim Stutzle peut jouer aux trois positions à l’attaque, quoiqu’il est plus à l’aise au flanc gauche ou au centre. Ceci dit, les Sénateurs ont un besoin flagrant de talent à toute position pour passer devant la sélection de Stutzle, dépendamment s’ils ont un choix top 2 et repêchent Lafrenière ou Byfield avant. Les Red Wings ont une abondance d’espoirs ailiers gauchers et trois excellents centres en devenir avec Dylan Larkin, Joe Veleno et Michael Rasmussen, ce qui ne les empêcherait pas de sélectionner le jeune allemand avec un choix top 3. Dans l’optique où les chances sont que Stutzle soit repêché 2e ou 3e, les quatre équipes mentionnées plus haut en caractère gras sont les formations ayant le plus de chances de mettre la main sur le talentueux attaquant.

 

Potentiel: Tim Stutzle a démontré avoir le talent et la polyvalence d’un attaquant de premier trio ou top 6 dans le pire des cas. Sa rapidité et son intelligence lui permettront d’être un joueur d’impact d’ici deux, trois ans. On peut espérer de lui qu’il soit un joueur étoile, évoluant sur l’un des deux premiers trios ainsi que sur la première vague d’avantage numérique. Stutzle devrait enregistrer des saisons d’environ 60-75 points et peut-être même plus, d’ici quelques années.

Grand fan de hockey qui se spécialise particulièrement dans les jeunes espoirs à venir, Joey travaille depuis plusieurs années à La Première Ronde et auparavant à En Prolongation. Il multiplie les heures de visionnement des matchs pour vous donner des analyses complètes et détaillées.

Publié
7 mois
Categories
HockeyRepêchage
Commentaires
Aucun commentaire
Written by Joey Fortin Boulay

Grand fan de hockey qui se spécialise particulièrement dans les jeunes espoirs à venir, Joey travaille depuis plusieurs années à La Première Ronde et auparavant à En Prolongation. Il multiplie les heures de visionnement des matchs pour vous donner des analyses complètes et détaillées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *