Cette haine sur les médias sociaux doit cesser ; Nous t’aimons Jonathan ! | William Julien

Écrit par William Julien

Peu importe le statut que tu as dans la vie, tu as le droit qu’on respecte ta vie privée. Aussi, tu n’es pas à l’abri d’avoir des problèmes personnels. Que tu gagnes 10$ ou des millions de dollars, tu demeures un être humain avant toute chose. Les athlètes ne sont pas des robots et ils ont une vie privée avec des sentiments parallèlement à leurs carrières.

 Les Canadiens ont annoncé ce matin que Jonathan Drouin quittait l’entourage de l’équipe pour une durée indéterminée pour des raisons personnelles. Bien évidemment il n’en fallait pas plus pour qu’une minorité d’imbéciles s’empresse d’aller écrire des bêtises et souhaiter du malheur à ce jeune homme de 26 ans. J’ai fait des captures d’écran de certains commentaires. C’est épouvantable! Tu peux critiquer tant que tu veux l’athlète professionnel, mais laisse l’être humain en dehors de ça. Par exemple, je n’étais pas un fan de Tomas Plekanec, le hockeyeur, mais je n’ai jamais souhaité de malheur dans sa vie personnelle. J’ai un énorme respect pour l’homme derrière l’athlète, qui est un père de famille avant tout.

De plus, ce n’est pas comme si Jonathan Drouin était un être extrêmement méchant. Au contraire, c’est un chic type et un fier ambassadeur de la Flanelle dans la communauté, notamment avec sa fondation 92 Jo et ses championsqui permet d’accueillir des enfants malades ou dans le besoin dans une loge au Centre Bell.

Avez-vous pensé à l’impact que vos propos peuvent avoir sur les proches de Jonathan Drouin ?

Pas mal tanné du manque de classe sur les médias sociaux. Je suis en train de me demander, si c’est rendu un défaut avoir du respect…

 En tout cas, je souhaite tout le meilleur à Jonathan. Reviens-nous en force et prends soin de toi!

Publié
2 semaines
Categories
Canadiens
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *