Quelles équipes feront les emplettes d’ici lundi?

À l’aube de la date limite des échanges, plusieurs équipes de la LNH ont fignolé leur alignement au cours des derniers jours. Les Islanders ont effectué la plus grosse transaction, acquérant les attaquants Kyle Palmieri et Travis Zajac en échange d’un choix de 1re ronde, un autre conditionnel de 4e ronde, ainsi que AJ Greer et Mason Jobst, deux joueurs sans grande importance. La romance entre les Panthers et les Blackhawks s’est poursuivie, alors que les deux clubs ont transigé une fois de plus. Les Panthers se sont libérés du contrat de Brett Connolly (3.5M$ pour cette année et les deux prochaines) et ont sacrifié les jeunes Henrik Borgstrom (qui évolue présentement en Finlande) et Riley Stillman contre Lucas Wallmark et Lucas Carlsson, des bons joueurs de soutien en vue des séries.

Vendredi soir, les Leafs ont acquis les services de l’attaquant Riley Nash en retour d’un maigre choix conditionnel de 7e ronde. Nash est aux prises avec une blessure au genou, mais pourrait revenir à temps pour les séries. De plus, les Leafs pourront placer son contrat sur la liste des blessés à long terme et se sauver de l’espace sur la masse salariale pour les deux prochains jours. Nash s’avère être un prolifique joueur de profondeur et sera utile sur le bottom 6 des Leafs. Quelque temps plus tard, l’Avalanche a ajouté le défenseur Patrick Nemeth des Red Wings (avec 50% de son salaire retenu) contre un choix de 4e ronde en 2022. Nemeth était assurément courtisé par d’autres formations, lui qui s’avère être un très bon défenseur défensif de 2e ou 3e paire avec un gros gabarit (6’3 », 228 livres).

Une panoplie d’équipes sont probablement toujours incertaines de leur position face à la date butoir. On pense tout d’abord aux Prédateurs, qui se positionnaient comme vendeurs il y a quelques semaines de cela, se retrouvent maintenant en position de se qualifier pour les séries éliminatoires. Il y a donc beaucoup moins de chances que Mattias Ekholm ou Mikael Granlund changent d’adresse, sauf si les Preds jugent que même s’ils se qualifient, ils ne passeront jamais les Hurricanes, les Panthers ou le Lightning dans les deux premières rondes. Même chose pour les Blackhawks, qui ne sont pas très loin derrière les Prédateurs. Par contre, la formation de Stan Bowman performe mieux qu’espéré et sait pertinemment qu’elle n’est pas équipée pour faire une percée en séries. Ils vont probablement essayer de vendre quelques contrats expirant contre des futurs choix au repêchage.

Pour ce qui est des Flyers, ils sont en mauvaise posture pour atteindre la 4e et dernière place disponible pour le bal printanier, mais avec les attentes créées à cause de leur performance la saison dernière et leur alignement sur papier, il ne serait surprenant de les voir garder leurs joueurs ou même tenter d’améliorer leur formation afin de remonter au classement et se qualifier. Les Flames, qui auraient été dans la chaise d’acheteurs il y a quelques semaines, seront maintenant vendeurs après cette présente campagne à oublier. Pour ce qui est des Coyotes, oui ils sont en position de se qualifier devant les Blues, mais ils n’ont pas une équipe dominante et ont besoin de renflouer leurs choix au repêchage suite aux pénalités imposées par la Ligue au courant de la saison morte. Il serait étonnant qu’ils s’arment en vue des séries.

La situation la plus étrange est celle des Blues. Ils sont à seulement un point derrière les Coyotes avec un match en main, mais ils ont connu une saison en dent-de-scie jusqu’à maintenant et bénéficieraient d’échanger Mike Hoffman, Vince Dunn et même Jaden Schwartz, qui devient agent libre sans restriction à la fin de la saison. Toutefois, les Blues ont toujours été dans une mentalité d’underdog, semblablement à l’année où ils ont remporté la coupe. Ils viennent de gagner 9-1 contre le Wild. S’ils transigent, ca devrait être plus dans l’optique d’un « hockey trade », atout contre atout, money in money out.

Donc sans plus tarder, voici les différentes équipes qui devraient transiger dans le but d’améliorer leur formation immédiate et le type d’atout(s) qu’ils vont tenter d’acquérir:

Washington Capitals (2008 - Pres)

CAPITALS: Présentement l’une des meilleures formations de la Ligue et au sommet de la division Est avec les Islanders, les Capitals n’ont pas de faiblesse évidente, mais ont néanmoins un point d’interrogation devant le filet. Pour la majeure partie de la saison, les Caps ont dû compter sur les performances du gardien recrue Vitek Vanecek pour prêter main-forte en l’absence d’Ilya Samsonov en raison de la COVID-19, ce dernier qui en est lui à seulement sa deuxième saison et qui n’est pas à son meilleur jusqu’à présent. Ça fait donc très peu d’expérience entre les deux poteaux et Craig Anderson n’a définitivement plus l’étoffe du gardien d’antan. 

Par contre, les Capitals n’ont quasiment aucune marge salariale, ils devront probablement exiger que l’on retienne du salaire du gardien recherché et donc payer plus cher. Certains gardiens ciblés par les Caps seraient possiblement Jonathan Bernier des Red Wings, Ryan Miller des Ducks, Devan Dubnyk des Sharks ou encore David Rittich des Flames, tous des gardiens qui en sont à leur dernière année de contrat. On dit des Caps qu’ils pourraient bien aussi être à la recherche d’un centre de profondeur, notamment Luke Glendening des Red Wings ou Derek Ryan des Flames. En retour, les Capitals offriront probablement leurs choix de 2e, 4e et 5e ronde de la présente cuvée avec/ou un espoir au potentiel moyen.

 

JETS: Suite à la blessure de Nathan Beaulieu, les Jets sont à la recherche d’un défenseur fiable pour compléter le trio de Neal Pionk, Josh Morrissey et Derek Forbort. Disposant d’environ 3.5M$ d’espace sur la masse salariale, les Jets seront potentiellement parmi les meneurs dans la course au derby Mattias Ekholm (si les Prédateurs se résignent à l’échanger). Sinon, ils se tourneront probablement vers David Savard des Blue Jackets, Alex Goligoski des Coyotes ou Ryan Murray des Devils. D’autres candidats incluent aussi Josh Manson ou Hampus Lindholm des Ducks.

Dans les cas de Ekholm et Lindholm, le prix à payer serait automatiquement un choix de 1re ronde, un espoir de haut niveau et possiblement un espoir ou choix moindre. Pour les espoirs, on pense à Ville Heinola (quoique les Jets vont tenter de le garder), Kristian Vesalainen ou Dylan Samberg. Les autres formations vont demander pour Cole Perfetti, mais il est hors de question qu’il soit inclus.

 

Quel équipe aspirante à la Coupe sera prête à payer le prix pour Taylor Hall?
Crédit photo: NBC Sports

 

BRUINS: Cette édition des Bruins est légèrement moins convaincante qu’auparavant comme le démontre leur position au classement. Ils sont positionnés pour les séries, mais seulement dans la 4e position de leur division, avec les Flyers qui les suivent pas si loin derrière. Les Bruins n’ont jamais réussi à combler le départ de Torey Krug et manquent de profondeur à la ligne bleue. L’acquisition d’un défenseur top 4 est primordiale s’ils espèrent remporter un autre championnat cette saison, c’est pourquoi les Bruins sont fortement liés aux rumeurs d’échange pour Mattias Ekholm. Pour eux aussi, il ferait sens de tenter d’acquérir Alex Goligoski, Ryan Murray ou Josh Manson. D’autres candidats incluent Jamie Oleksiak des Stars et Brandon Montour des Sabres.

La troupe de Bruce Cassidy bénéficierait aussi de punch à l’attaque, car outre le premier trio (Marchand-Bergeron-Pastrnak), les Bruins ont besoin d’une plus grande contribution offensive. Ils ont un peu plus de 6M$ d’espace et possèdent Jake DeBrusk comme appât, ce dernier qui connaît une saison misérable. Peu importe qui les Bruins décident d’obtenir sur le marché des échanges, ils auront comme monnaie d’échange DeBrusk, Anders Bjork, ainsi que les espoirs prometteurs Jack Studnicka, Trent Frederic et Jack Ahcan.

Finalement, les Bruins pourraient tout aussi bien acquérir les services de David Savard ou Alex Goligoski, comme ceux de Taylor Hall des Sabres, Rickard Rakell des Ducks ou encore Mike Hoffman des Blues. Est-ce qu’une transaction DeBrusk/Rakell serait envisageable? Il ne serait guère surprenant qu’ils aillent chercher à la fois un attaquant et un défenseur. Dans tous les cas, la formation de Boston devrait bouger d’ici lundi prochain.

 

AVALANCHE: Probablement l’une des équipes des mieux nanties à l’aube de la date limite des transactions, l’Avalanche possède une attaque profonde et bien balancée, avec une brigade défensive mobile et efficace. Seul bémol, la formation du Colorado n’a pas de gardien fiable derrière Philipp Grubauer, suite à la blessure de Pavel Francouz. Le directeur général Joe Sakic s’est assurément informé du prix pour obtenir Ryan Miller, Devan Dubnyk ou James Reimer des Hurricanes, notamment. D’autres candidats de choix incluent aussi Chris Driedger des Panthers, Antti Raanta des Coyotes et David Rittich.

Aussi, l’ajout d’un centre de 3-4e trio serait bénéfique pour l’Avalanche. Selon les rumeurs, Joe Sakic serait intéressé d’acquérir les services de Nick Foligno, ce qui serait un ajout fulgurant sur l’une des meilleures formations de la Ligue. D’autres cibles potentielles seraient Luke Glendening, Derek RyanScott Laughton des Flyers (si ces derniers se résignent à vendre), Tyler Bozak des Blues ou Derrick Brassard des Coyotes. Avec l’absence d’Erik Johnson sur la liste des blessés à long terme, l’Avalanche a un peu plus de 9M$ d’espace sous la main. Joe Sakic pourrait utiliser comme monnaie d’échange le jeune Tyson Jost ou les espoirs Shane Bowers et Martin Kaut, tout comme ses choix au repêchage de 2021.

 

Les Blue Jackets vont sûrement se départir du coeur de leur équipe, les vétérans Nick Foligno et David Savard.
Crédit photo: The Columbus Dispatch

 

MAPLE LEAFS: Les Leafs représentent une excellente formation avec beaucoup de profondeur, mais pourraient toutefois s’améliorer un peu sur tous les fronts. Ils devront manœuvrer avec très peu d’espace sur la masse. Le DG Kyle Dubas va sûrement prioriser un attaquant top 9 qui irait idéalement remplacer Galchenyuk avec Tavares et Nylander, c’est-à-dire soit Nick FolignoRickard Rakell, Alex Iafallo des Kings ou Mikael Granlund. Les Leafs pourraient utiliser dans ces transactions l’attaquant Alex Kerfoot, qui ne produit pas comme espéré, et/ou le jeune défenseur Tim Liljegren, accompagné d’un ou plusieurs choix au repêchage.

L’ajout d’un gardien s’avère important aussi pour les Leafs, car Frederik Andersen ne fait pas le boulot devant le filet. Jack Campbell est un dominant gardien n.2, mais tenter de remporter une Coupe Stanley avec lui comme gardien partant est un plan audacieux. Certains gardiens ciblés par Toronto incluent Jonathan Bernier, Antti Raanta, James Reimer ou encore Chris Driedger. S’il est gourmand, Dubas solidifiera sa brigade défensive avec l’acquisition d’un défenseur n.6 ou n.7 vétéran: on pense donc à Dmitry Kulikov des Devils, qui est payé à peine plus d’un million, ou encore Jamie Oleksiak.

 

PENGUINS: On s’attendait à ce que les Penguins entament une restructuration de leur alignement plus tôt cette saison. Mais vainqueurs dans 14 de leurs 19 derniers matchs, ils devront finalement se préparer pour une lancée en séries éliminatoires. Suite à la blessure de Malkin, les Penguins ont environ 7.5M$ de marge de manœuvre sur la masse et seront probablement à la recherche d’un joueur de centre en son absence, mais aussi afin d’avoir un solide centre n.3 au retour de Malkin pour les séries. On pense donc à Scott LaughtonNick Foligno, Sam Bennett des Flames ou Derrick Brassard.

Un autre point intéressant est que les Penguins n’ont seulement que leur choix de 2e ronde et 3 choix de 7e ronde pour l’encan 2021. On sait bien que le DG Ron Hextall est un fervent de construire son équipe par le repêchage, de plus que lui et Brian Burke ne voudront pas mettre un de leurs meilleurs espoirs en jeu (Samuel Poulin, Nathan Légaré et Pierre-Olivier Joseph). Grâce à une bonne unité défensive, les Penguins pourraient se départir du défenseur Marcus Pettersson, signé pour cette saison et les quatre prochaines à 4.025M$ par année, juste avant que la prolongation de contrat à John Marino (4.4M$ X 6 ans) entre en vigueur.

Toutefois, ça ne ferait que déplacer le problème et laisserait un trou à combler à la défense. Il ne serait donc guère surprenant que les Penguins ne bougent pas beaucoup, puisque ces derniers manquent crucialement d’atouts à donner en échange, outre de l’espace sur la masse salariale.

 

Jonathan Bernier est un candidat de choix pour une équipe qui recherche un gardien auxiliaire. Crédit photo: Detroit Free Pass

 

 

HURRICANES: Avec près de 9.2M$ d’espace sur la masse, les Hurricanes peuvent se permettre de faire les emplettes. Ils n’en ont pas nécessairement de besoin, car la troupe de Rob Brind’Amour compte sur quatre bonnes lignes à l’attaque, ainsi que sept solides défenseurs et trois talentueux gardiens. Mais si les Hurricanes sont pour aller chercher du renfort, ça serait assurément probablement un défenseur droitier et peut être un attaquant vétéran. 

Chez les défenseurs droitiers, ils pourraient viser David Savard, Josh Manson, ou encore Brandon Montour et Colin Miller des Sabres. Du côté de l’attaque, le DG Don Waddell pourrait se tourner vers Luke Glendening, Erik Haula des Prédateurs (s’il est disponible), Tyler Bozak ou Derek Ryan. Les Hurricanes pourraient faire usage d’un des gardiens James Reimer et Alex Nedeljkovic comme monnaie d’échange, tout comme le jeune attaquant Morgan Geekie ou un de leurs nombreux espoirs talentueux.

 

PANTHERS: Avec une saison merveilleuse, les Panthers sont bien en scelle pour faire une percée en séries. Ils ont quand même besoin d’amélioration à leur alignement: un défenseur pour combler la perte d’Aaron Ekblad et un attaquant top 9. Avec la blessure d’Ekblad, le DG Bill Zito peut compter sur environ 14M$ d’espace sur la masse salariale.

Il y a de bonnes chances qu’avec autant d’espace sur la masse, Zito cherche à faire un grand coup ce week-end. On pense notamment à Taylor Hall, Rickard Rakell et Nick Foligno. Est-ce que les Panthers seraient intéressés aux services de Dustin Brown des Kings? Il lui reste un autre année à 5.875 millions. À la ligne bleue, on verrait bien les Cats tenter le coup pour Mattias Ekholm, mais aussi Vince Dunn des Blues, Michael Del Zotto des Blue Jackets ou Marc Staal des Red Wings.

Les Panthers ont récemment mis sous contrat le jeune gardien prometteur Spencer Knight, suite à sa saison dans les rangs universitaires où il a dominé. La formation floridienne serait donc probablement tentée d’utiliser le gardien Chris Driedger dans une transaction, ce dernier qui est payé un maigre 850 000$ et sera agent libre sans compensation à la fin de la présente campagne. Driedger a excellé en fin de saison dernière ainsi qu’en début de la saison actuelle, mais le partant Sergei Bobrovsky a pris du galop récemment et performe tel qu’espéré.

 

 

Richard Rakell serait toute une acquisition sur un top 9 d’attaquants.
Crédit photo: Yahoo Movies

 

CANADIENS: Suite à l’annonce du mon de Brendan Gallagher sur la liste des blessés à long terme, le Canadien se retrouve maintenant avec un peu plus de 3.7 millions d’espace sur la masse salariale. Marc Bergevin a déjà fait ses emplettes avec l’arrivée d’Eric Staal et a mentionné qu’il serait surprenant qu’il bouge à nouveau. Mais avec la nouvelle marge de manœuvre dont il dispose, il ne serait guère étonnant de voir Bergevin aller chercher un défenseur pour ajouter de la profondeur en vue des séries, surtout après la contre-performance de Victor Mete contre les Jets jeudi dernier.

Le Canadien possède un grand nombre de choix pour le prochain repêchage et les recruteurs à travers la ligue auront beaucoup moins d’informations sur les espoirs de la présente cuvée en raison de la COVID. Donc probablement que Bergevin serait à l’aise de se départir d’un ou deux choix de cette année, compte tenu l’imprévisibilité du potentiel des jeunes de l’encan 2021, contrairement à sacrifier un de ses espoirs pour un joueur de location. Peut-être que le défenseur Victor Mete, accompagné d’un choix au repêchage, pourrait être inclus dans une transaction pour un  défenseur plus expérimenté et plus constant en vue des séries. En retour, on peut s’imaginer les défenseurs Vince Dunn, Ryan Murray, Michael Del Zotto ou Dmitry Kulikov.

 

WILD: Avec surprise, le Wild se retrouve en excellente position pour faire les séries avec 7 points d’avance sur les Coyotes avec deux parties en main. Avec environ 2.1 millions d’espace disponible, le DG Bill Guerin va probablement chercher à améliorer une position ou ajouter un vétéran, en gardant en tête le repêchage d’expansion à venir. 

Ainsi, on pourrait voir le Wild faire l’acquisition d’un attaquant top 9 qui peut produire offensivement, puisque le vétéran Zach Parise s’est fait écarté de la formation à quelques reprises cette saison et semble de moins en moins dans les plans de l’équipe. On pense à Nick Foligno, Alex Iafallo des Kings, Sam Bennett ou Derick Brassard.  Ou encore, ajouter un défenseur de profondeur pour garder Carson Soucy dans un rôle de 7e défenseur. Mais il y a plus de chances que le Wild ait une vision à long terme et n’effectue que des transactions mineures.

 

OILERS: Les Oilers ont seulement qu’un peu plus de 2 millions d’espace disponible sur la masse, ils peuvent donc difficilement acquérir un joueur au salaire dispendieux. Ils ont toutefois besoin d’un bon centre n.3, puisque l’ajout de l’attaquant Kyle Turris s’est avéré infructueux. Le DG Ken Holland n’a plus de choix de 2e, 3e et 5e ronde au prochain repêchage, il devra piger dans ses espoirs ou ses choix au repêchage de 2022 pour améliorer son effectif. Le premier nom qui vient en tête est celui de Luke Glendening, mais aussi ceux de Tyler Bozak, Derrick Brassard et de Scott Laughton.

 

Crédit photo: NHLtraderumors.me

 

Written by Joey Fortin Boulay

Grand fan de hockey qui se spécialise particulièrement dans les jeunes espoirs à venir, Joey travaille depuis plusieurs années à La Première Ronde et auparavant à En Prolongation. Il multiplie les heures de visionnement des matchs pour vous donner des analyses complètes et détaillées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *