ÉCHANGER CAREY PRICE

Échanger Carey PRICE.

Wow, comme deuxième sujet sur Hockey Communication, je n’y vais pas avec le dos de la mer Morte, pour citer Jean Perron.   Coudonc, ce chroniqueur abuse en avance des substances encore illégales, souhait de notre gouvernement libéral fédéral. Hey bien oui, sain de corps et d’esprit, je recommande de transiger Carey Price. Voici pourquoi :

La fenêtre d’opportunité du CH pour gagner la Coupe Stanley, n’est pas actuelle. Nous n’avons ni la défensive des Predators ni l’attaque des Penguins. Je crois que le CH doit regarder vers l’avenir et continuer le très bon travail de remodeler la ligne bleue. L’avenir du CH à la défensive est prometteur avec Sergachev, Julssen, Beaulieu, Benn et Mete. Avec un bon encadrement de vétérans, il y a un potentiel, dans 3-4 ans. Pendant ce temps, du côté de l’attaque les McCarron, Scherbak, Lekhonen, Hudon (je lui souhaite), Gallagher, Galchenyuk, Shaw, Addison, Bitten, Martinsen, Danault et un vieux Pacioretty (dans un rôle de sage) pourraient, avec quelques autres vétérans ou excellents choix former un noyau dynamique et assoiffé de victoires.   À mon avis, le travail fait avant l’arrivée de Bergevin aura été plus long à recadrer.

 

Secondo, je vous invite à regarder quels sont les gardiens ayant remporté les grands honneurs :

2016 Pittsburgh : Murray (recrue),

2015 Chicago : Crawford (joueur secondaire),

2014 Los Angeles : Quick (joueur clé),

2013 Chicago : Crawford (joueur secondaire),

2012 Los Angeles : Quick (joueur clé),

2011 Boston : Rask (joueur important),

2010 Chicago : Niemi (joueur plus que secondaire),

2009  Pittsburgh : Fleury (joueur important),

2008 Détroit : Hasek (joueur important),

2007 Anaheim : Giguère (joueur important).

Je pourrai continuer à reculer mais j’en ai assez pour détailler. Mis à part Quick, aucune de ces équipes n’a gagné la Coupe Stanley avec comme meilleur joueur, le gardien de but. On est loin de l’époque des Martin Brodeur et des Patrick Roy, qui donnait un net avantage à leur club par leur unique présence devant le filet. Je ne veux pas atténuer les performances des gardiens de buts en finale de la Coupe Stanley dans les 10 dernières. Ils ont livré de grandes performances, mais la victoire ne reposait uniquement sur leur performance : IL Y AVAIT UNE ÉQUIPE EN AVANT D’EUX CHAQUE FOIS.

Finalement, il faut échanger Carey Price pour ne pas lui verser les 9, 10 ou 11 millions US par saison qu’il est droit de réclamer. Carey Price aura 30 ans en août. Il a déjà deux blessures majeures à son palmarès. Il est un excellent gardien, mais il n’a pas encore l’équipe devant lui pour boire dans la coupe.   Le CH compte sur Montoya, Lindgren, McNiven et Fucale. Il y a là un beau potentiel à moindre coût. Argent pouvant être investi dans un attaquant dominant ou un défenseur solide.

En guise de conclusion, échanger Carey Price est la chose à faire.  Il est la meilleure marchande du CH pour un joueur de centre avec un talent offensif.  Il faut le considérer.  Et qu’en pensez-vous?

Au plaisir de lire vos commentaires.

 

 

 

Daniel Marier Auteur
Auteur
Auteur
Publié
1 année
Categories
CanadiensChroniques
Commentaires
1 Comment

One comment on “ÉCHANGER CAREY PRICE

  1. Nicolas Thivierge

    Excellente idée! Et on fait quoi maintenant avec son lucratif contrat obtenu avec le CH? Complètement terrible l’argent pour un seul gardien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *