La chronique affolante ! | Frappeurs de la Nationale | Olivier Blais

Une saison de baseball… c’est long en tah! Nous n’en sommes qu’à la moitié et, déjà, le portrait du classement final se dessine. Des équipes sont au sommet, d’autres les poursuivent et plusieurs pensent déjà à ce qu’elles vont faire en octobre. Parmi ces équipes, quelques-unes nous surprennent et d’autres nous déçoivent. Il en va de même pour les performances de certains joueurs. Au cours des prochains jours, nous vous offrirons un portrait des 20 performances surprises et décevantes de la première moitié de la saison 2018. Enchainons le tout avec les frappeurs de la Ligue Nationale, si vous le voulez bien.

 

Surprises frappeurs

 

  1. Brian Anderson – 3B / OF – Miami

Bien sûr Anderson n’est qu’une verte recrue, mais son coup de bâton est impressionnant. Fier d’une moyenne avoisinant les .300 et entouré d’à peu près rien du tout dans l’alignement, le jeune joueur de troisième but tente tant bien que mal de tirer son épingle du jeu. On lui donne encore trois ans avant que Jeter ne l’échange contre deux jackstraps et une douzaine de balles. #ventedefeu2017

AVG .292 / HR 5 / RBI 40 / OPS .784

 

  1. José Martinez – 1B / OF – St-Louis

Un de mes joueurs favoris dans mes pools cette année, une belle carte cachée, Martinez n’a pas déçu. Un leader dans la plupart des catégories offensives, le King Kong du Missouri pourrait bien être en mesure d’atteindre les standards d’une saison élite… AVG .300 / HR 30 / R 100 / RBI 100
Il suffirait simplement que Tommy Pham et Marcell Ozuna ouvrent les gaz en deuxième moitié.

AVG .300 / HR 13 / RBI 52 / OPS .868

 

  1. Trevor Story – SS – Colorado

Quel retour cette année pour le jeune arrêt-court des Rockies! Ayant pris la planète baseball d’assaut en 2016 avec ses 27 circuits en 96 matchs. Story a su rebondir d’une saison plus difficile en 2017. Bien sûr, il évolue dans le paradis des frappeurs, mais qui aurait pu prédire qu’il aurait à ce jour plus de doubles, triples et points produits que Nolan Arenado? Pas moi, je vous l’assure.

AVG .274 / HR 16 / RBI 58 / OPS .858

 

  1. Nick Markakis – OF – Atlanta

Quelle belle saison que nous offre Markakis. Entouré d’Albies et Freeman, il est un modèle de constance à ne pas négliger pour le match des étoiles. Rarement blessé et jouant un rôle de leader au sein du jeune club de la Georgie, il est une des raisons pour lesquelles se battront les Braves jusqu’à la fin septembre pour une place en série.

AVG .326 / HR 9 / RBI 56 / OPS .883

 

  1. Scooter Gennett – 2B / OF / Cincinnati

MA surprise de l’année et le meilleur « pick-up » dans tous les pools de baseball. Un joueur polyvalent, pouvant évoluer au deuxième et troisième coussin, ainsi que dans le champ extérieur, il a pris la MLB d’assaut l’an passé avec son match de quatre circuits. Son nom est merveilleux et son élan l’est encore plus. Avoir Joey Votto comme mentor ne doit certainement pas nuire. À Milwaukee, on doit se mordre les doigts de l’avoir laissé au ballottage.

AVG .332 / HR 13 / RBI 54 / OPS .898

** Mention spéciale à Jesus Aguilar ( AVG .309 / HR 19 / RBI 54 / OPS .995 ) et Max Muncy ( AVG .264 / HR 17 / RBI 35 / OPS 1.009 )

 

Déceptions frappeurs

 

 

  1. Wilson Contreras – C – Chicago

Les receveurs n’ont jamais été réputés pour leur coup de bâton (#saufpudge #saufpiazza). Les entraîneurs désirent naturellement que leur qualité première soit la défensive. Après la saison que venait d’offrir le Vénézuélien à Joe Maddon, on était en droit de s’attendre à de grandes choses de sa part dans la ville des vents. Inséré au milieu d’un alignement dangereux, il a fait chou blanc dans la première moitié de saison.

AVG .269 / HR 6 / RBI 30 / OPS .790

 

  1. Cody Bellinger – 1B / OF – Los Angeles

L’an passé, Bellinger était la deuxième meilleure attraction en Californie, après Mike Trout. Expulsant la balle de tous les stades où il est passé, il a fait écarquiller les yeux de tous avec ses 39 circuits et 97 points produits. J’ai oublié! Il a manqué le premier mois d’action. Cette année? Mettons sa performance sur le dos du « Sophomore Jynx ». 22 ans, c’est très jeune pour supporter un club fort de la MLB, alors que Seager et Turner (le Youppi californien) ont été absents pour la majorité de l’année.

AVG .240 / HR 16 / RBI 40 / OPS .806

 

  1. Paul Goldschmidt – 1B – Arizona

Je comprends que ce choix puisse être critiqué. Les trois dernières semaines ont été bénéfiques pour le grand premier-but, mais admettons qu’il n’est pas l’ombre du frappeur qu’il a été lors des quatre dernières saisons. Une valeur sûre pour une saison de .300 / HR 30 / R 100 / RBI 100, Goldschmidt a déçu en se faisant retirer sur trois prises beaucoup plus souvent qu’à l’habitude. Toutefois, si AJ Pollock et Jake Lamb peuvent revenir à ce qu’il faisait antérieurement, attention à lui pour finir cette saison 2018 en force, malgré le fait qu’il porte l’uniforme le plus laid de tout le baseball.

AVG .268 / HR 17 / RBI 42 / OPS .900

 

  1. Marcell Ozuna – OF – St-Louis

Échangé en plein hiver, pour quatre purs inconnus aux Cards, Ozuna s’est sauvé de la marasque de la Floride avec une saison de fou et sa fameuse manche jaune fluo. Depuis longtemps on cherchait ce quatrième frappeur à St-Louis pour entourer les jeunes talents, mais le Missouri n’a pas fait à Marcell. Sans Stanton et Yelich, est-il vraiment ce frappeur de HR 35 et RBI 100 ? Mike Mantheny sera nous répondre bien assez vite.

AVG .285 / HR 10 / RBI 44 / OPS .750

 

  1. Bryce Harper – OF – Washington

Le grand barbu originaire de Las Vegas continue de frapper des bombes par-dessus le mur du champ droit du Nationals Park. Le problème? C’est tout ce qu’il fait. Savez-vous où tout ça a commencé? Lorsqu’il a manqué Hunter Strickland des Giants en lui lançant son casque… par environ 15 pieds. Considéré par plusieurs comme un des visages de la MLB, le futur agent libre déçoit dans sa dernière saison de contrat. On a pu lire qu’il demanderait plus de 400 millions pour 10 ans, cet hiver, surpassant le contrat record de Giancarlo Stanton. Une prédiction? Machado aura plus que lui et le méritera pleinement. Il est un modèle de constance et fait passer l’équipe avant lui. On ne peut dire la même chose de Harper, ce qui est corroboré par plusieurs DG des majeures.

AVG .219 / HR 20 / RBI 49 / OPS .848

** Statistiques en date du 30 juin 2018

Publié
3 mois
Categories
Baseball
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *