SUPER BOWL DAY !

C’est le jour J ! Sortez les ailes de poulets du four et la bière du frais. Aujourd’hui, c’est le Super Bowl ! Deux équipes vont s’affronter au Raymond James Stadium de Tampa Bay à 18h30 heure locale, lors d’une rencontre retransmise dans le monde entier. Le show de la mi-temps (animé par The Weeknd cette année), les publicités inédites au 5,6 millions de dollars pour 30 secondes de diffusions, un beau dimanche ensoleillé dans la ville de Floride, tout le folklore de cet événement est bel et bien là en ce 7 février. Cependant, pas de stade plein à craquer cette année, COVID oblige, mais une belle initiative de la part de la NFL, des invitations ont été envoyé au personnel de santé americain, et à notre bon Laurent Duvernay-Tardif, qui avait renoncé à sa saison pour aider les CHSLD du Québec durant la crise sanitaire actuelle, pour assiter à la finale.

Parlons sport maintenant ! La rencontre sera le théâtre d’une opposition au goût de déjà vue au niveau des acteurs en présence. Les Chiefs de Kansas City, champion en titre, affronteront les Buccaneers de Tampa Bay, mené par un certain Tom Brady et ses six Super Bowls gagnés en neuf apparitions avec les New England Patriots, la dixième cette année avec les Buccaneers. Une rencontre que beaucoup d’analystes avaient parié en début de saison, dût notamment au recrutement agressif mené durant l’inter-saison par la franchise de Floride. Mais le fait intéressant, c’est que nous allons assister pour la première fois à un Super Bowl où une franchise, les Buccaneers pour l’occasion, va jouer à domicile, dans son propre stade.

La rencontre va être animée et centrée sur les deux quarts-arrières des deux équipes, Patrick Mahomes (Chiefs) et Tom Brady (Buccaneers), tout les deux en course pour le MVP de l’année, remporté hier soir par le quart-arrière des Packers de Green Bay, Aaron Rodgers. Cependant, il faudra bien regarder du côté de l’offense des Chiefs, Mahomes, MVP du dernier Super Bowl, n’est pas le seul danger, il est aidé par le receveur Tyreek Hill et le tight end Travis Kelce, le meilleur à son poste cette saison (105 réceptions, 1416 verges à la passe, 11 touches). Mais les Buccaneers ont de bon arguments à faire valoir, avec un des groupes de receveurs, mené notamment par Mike Evans (70 réceptions, 1006 verges à la passe, 13 touchés) et Chris Godwin ( 65 réceptions, 840 verges à la passe, 7 touchés), les plus complets de la NFL. En plus d’avoir un quart-arrière, futur Hall of Famer, comme Brady, les Buccs peuvent compter sur une défense agressive, malmenant leurs adversaires sur le défi physique, comme l’on a pu voir en finale de conférence face aux Packers (1 interception, 2 fumbles provoqués dont 1 récupéré, 5 sacks). Mais les Chiefs ont de quoi faire et l’ont déjà prouvé face à ces mêmes Buccaneers lors d’un victoire 27-24 cette saison en semaine 12.

En espérant voir une belle confrontation entre ces deux franchises qui voudront inscrire un peu plus leur nom dans l’histoire de la NFL. Si ce n’est pas le cas, on se concentrera sur le show de la mi-temps et les ailes de poulets. Bon match à tous !


Auteur
Publié
10 mois
Categories
FootballNFL
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *