VOLEUR EN LIBERTÉ….

Les mains en l’air— c’est un hold up.

 

Les Predators de Nashville se sont faits volés en finale de la Coupe Stanley. Pas une fois. Deux fois.

Tout d’abord, le premier but de la série finale, celui qui a été refusé à PK Subban pour motif d’un hors-jeu. Plusieurs angles de vue n’ont pas réussi à démontrer hors de tout doute, que le joueur de Nashville était fautif à l’entrée de la zone. Plusieurs médias et postes de télévision, notamment la CBC ont démontré, image agrandie, que l’on ne pouvait pas prouver, hors de tout doute, comme le règlement le mentionne, que le joueur de Nashville commettait un hors-jeu à l’entrée du territoire Penguins.

Conséquence, le but a porté un coup dur à la jeune équipe sans expérience en finale de la Coupe et les Penguins ont enfilé trois buts rapides en première, en route vers un court gain de 5 à 3, avec un but dans un filet désert.

Dans le match numéro 6, nous avons tous vu l’arbitre siffler trop rapidement. Tous, sauf le siffleur. Conséquence, un but tardif d’un ancien Preds, Hornqvist, a coupé le sifflet des Preds, couronnant pour une deuxième année de suite, la troupe de Sid the Kid, comme champion de la Coupe Stanley. Dans le hockey budgétaire d’aujourd’hui, ceci est un exploit. Également un exploit, quand on analyse les constituants de leur brigade défensive et le fait que Nashville a dominé l’adversaire dans 4.5 matchs sur 6 pour en gagner que deux. Mais ça, c’est l’expérience qui entre dans le corps.

Je vous parle de ceci, non pas parce que je suis frustré de voir Nashville perdre. Quoi que j’aurai eu un petit rictus (et quelques mots grivois envers le CH) en voyant PK Subban dans le hall portant son nom au children hospital de Montréal, avec la coupe Stanley à bout de bras. Je vous parle de ceci, car la ligue devra revoir ses règles. Voici deux suggestions :

Aussitôt que la rondelle sera dans le demi-cercle, il devrait y avoir un arbitre hors glace, dans les hauteurs de l’aréna, pour siffler lorsque la rondelle disparaitrait. Aucun arbitre ou juge sur la glace ne pourrait siffler. Une idée comme ça.

Pour les entrées de zone, il devrait y avoir une caméra dans la bande, à 4 endroits, là ou les lignes touchent aux bandes, des deux côtés de la patinoire, pour avoir une vue directe de l’entrée de zone.

Peu importe le côté loufoque ou pas de mes idées, il faudrait que les décideurs de la LNH se penchent sur la situation pour rectifier une situation qui a entaché la crédibilité de la ligue et le plaisir des amateurs de voir les meilleurs gagner pour vrai.

Je voudrais vous rafraichir la mémoire sur un autre vol de Coupe Stanley. En 1998-1999, la LNH, dans le but de protéger les gardiens et de réduire leurs blessures, avait instauré un nouveau règlement. Aussitôt qu’une partie d’un patin de joueur touchait au demi-cercle du gardien et qu’il y avait un but par cette équipe, celui-ci était automatiquement refusé, sans aucune négociation possible. Il y a eu de nombreux buts refusés tout au long de la saison et dans les séries.

Que s’est passé en finale entre les Stars de Dallas et les Sabres de Buffalo? C’était une série chaudement disputée. Tous les matchs étaient intenses et serrés dans le pointage.   Dominik Hasek était légendaire devant le filet.

Match 1, Buffalo, gagne 3 à 2 en prolongation, à la maison.

Match 2, Dallas gagne 4 à 2 en territoire ennemi.

Match 3, Dallas gagne 2 à 1 à la maison.

Match 4, Buffalo gagne 2 à 1 en territoire texan, patrie des Bush.

Match 5, Dallas gagne 2 à 0 au grand dam de tous les fans de Buffalo.

Le match 6 passera à l’histoire comme un grand vol….

Le pointage est 1 à 1. La troisième période de prolongation débute.   Brett Hull inscrit un but. Pourtant, il y a un patin dans la zone du gardien de buts. Tous les Sabres sur la glace crient à l’injustice. Me souviens pas s’il y a eu révision mais le but fut accordé. Les Stars venaient de voler la Coupe Stanley….  La Coupe Stanley n’a pas été donné pour cause de fièvre espagnole dans son antique histoire.  Jamais, elle n’avait été volé avant juin 1999.

La suite, vous l’aurez deviné. La NHL a aboli ce règlement.

Alors que fera la LNH sur la question des hors-jeu et des sifflets hâtifs, cet été. Ce sera un dossier intéressant à suivre.

Au plaisir de lire vos commentaires ici ou sur Facebook.

 

Daniel

 

Daniel Marier Auteur
Auteur
Auteur
Publié
11 mois
Categories
ChroniquesHockey
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *