Dans les câbles – David Lemieux en mission | Olivier Daigneault

Salut à toi, amateur de gala Lavallois

Nous y voici enfin, le gala mettant aux prises le champion du monde des poids moyens du WBO, le Britannique Billy Joe Saunders et l’aspirant, ancien champion du monde et favori de la foule David Lemieux aura lieu ce samedi soir à la toute nouvelle Place Bell de l’Ile Jésus (c’est l’ancien nom de Laval, oui je sais, je suis vieux!).

Les deux pugilistes de 28 ans ne se sont pas fait beaucoup de compliments au cours des derniers mois, les insultent pleuvant plus souvent qu’autrement sur les réseaux sociaux. S’accusant l’un et l’autre d’avoir démarré les hostilités, disons que le respect a pris le bord! L’animosité sera donc à son comble quand les deux boxeurs monteront sur le ring.

Sortant de sa Grande-Bretagne natale pour la première fois pour combattre en tant que professionnel, Saunders voit Lemieux comme un simple obstacle devant le gros poisson, soit Saul « Canelo » Alvarez. Invaincu en 25 combats, il laisse entendre qu’une fois que cet obstacle sera surmonté, les portes seront grandes ouverte pour un affrontement avec le Mexicain.

Il va de soi que Lemieux voit les choses autrement. Celui qui a perdu son titre IBF face à Gennady Golovkin en octobre 2015 veut non seulement reprendre son dû, il ne voudrait rien de moins que de marquer l’histoire de la boxe. Il deviendrait un des rares à gagner deux ceintures de championnat à deux époques différentes. Et il n’a que 28 ans!

La table est mise et nous aurons droit à une superbe sous carte L’organisation de Camille Estephan, Eye of the Tiger Management, verra donc un grand nombre de ses poulains en action. Custio Clayton, qui a récemment signé une entente avec le groupe Interbox après des années avec GYM, sera de la fête en affrontant finalement (toujours un problème d’adversaires celui-là!) Carlos Molina, qui, advenant une victoire, lui amènera un peu plus de crédibilité dans les classements.

Yves Junior Ulysse tentera quant à lui de faire oublier sa défaite face à Steve Clagett en affrontant cette fois l’américain Cletus Seldin, invaincu en 21 combats. Le réseau de télévision HBO voulant voir de quel bois se chauffe Ulysse, lui a quand même donné l’opportunité de se battre au gala. Saura-t-il en profiter cette fois?

Steven Butler, Simon Kean, Kim Clavel et Batyr Jukembayev seront aussi sur la carte, avec de belles opportunités d’avancement pour eux également si la victoire est au rendez-vous.

David Lemieux peut-il battre Billy Joe Saunders? Je crois bien que oui. Bien préparé, en confiance et devant sa foule, selon moi, il en sortira vainqueur par arrêt de l’arbitre au 7ème. Et vous, votre prédiction?

Crédit photo: rds.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *