Des étincelles à prévoir à l’UFC 238 | Félix Galli

Le début du mois du juin représente toujours un moment clé dans le calendrier des amateurs de sports partout à travers le monde. Que ce soit les finales de la NBA et de la LNH, ou encore le tournoi de tennis de Roland-Garros, les moments d’excitation sont nombreux en ce début d’été plutôt timide. Les arts martiaux mixtes aussi viendront nourrir notre saison sportive samedi soir, alors que les projecteurs de la planète UFC seront braqués sur le United Center de Chicago. Samedi soir, les projecteurs de la planète sport seront rivés sur le United Center de Chicago, où sera présenté le UFC 238. Comme pour tenir tête aux autres évènements sportifs, l’organisation offre aux partisans un gala rempli de gros noms et de combats importants, à commencer par le combat pour la ceinture vacante des poids coqs opposant le médaillé d’or olympique et actuel champion des poids mouches Henry Cejudo à l’aspirant numéro 1 Marlon Moraes. La championne des poids mouches féminins Valentina Shevchenko sera aussi en action, alors qu’elle mettra en jeu sa ceinture contre Jessica Eye. Le clou du spectacle risque pourtant de se produire avant ces deux combats de championnat, alors qu’un vieux cowboy et un hors-la-loi mexicain se rencontreront dans l’octogone pour un face-à-face à l’ancienne…

 

Donald « Cowboy »Cerrone vs Tony « El Cucuy »Ferguson  

Il y a 1 an, ce duel n’aurait eu aucun sens sur papier. Donald Cerrone (36-11) était sur une série de 3 défaites chez les poids mi-moyens et Tony Ferguson (25-3) tentait de remonter dans l’octogone après une grave blessure au genou qui avait mis sa carrière en péril. Pourtant, les deux hommes ont tous deux connu des résurgences dans les 12 derniers mois qui font en sorte que leurs chemins se croiseront samedi pour déterminer qui sera le prochain aspirant à la ceinture de poids légers. Ce combat entre deux légendes du sport est l’un des plus attendus de l’année, autant pour les partisans que pour les analystes, en raison du style explosif et du goût pour le spectacle des deux combattants. Fort d’une série de trois victoires, « Cowboy » devra se présenter sous sa version des beaux jours s’il espère venir à bout de Tony Ferguson et de sa série de 11 victoires. Celui-ci a encore démontré en octobre, contre Anthony Pettis, que son style axé sur la pression et un haut volume de frappes est extrêmement difficile à contrer. La variété dans sa sélection de coups et son jiu-jitsu peu orthodoxe font de lui un casse-tête très difficile à déchiffrer pour ses adversaires, qui finissent tous par plier sous la pression appliquée par « El Cucuy ». La seule faille dans son jeu est qu’il est parfois susceptible aux contre-attaques, comme l’ont démontré Lando Vanatta et Anthony Pettis. Donald Cerrone devra exploiter cette ouverture s’il désire repartir de Chicago avec la victoire. Il devra utiliser ses coups de pieds à la jambe dévastateurs pour tenter de mettre des bâtons dans les roues de Ferguson tôt dans le combat et s’assurer de toujours conserver le centre de l’octogone, deux tactiques qui ralentiront la pression et qui lui permettront d’utiliser son muay thai pour passer le KO à Ferguson, au premier ou deuxième round. S’il n’arrive pas à faire cela, je crois que la pression et le volume de « El-Cucuy » viendront à bout de « Cowboy ». Je prédis que Cerrone mettraFerguson en danger tôt dans le combat, mais que celui-ci utilisera sa résilience et son endurance pour survivre à la tempête et tranquillement prendre le dessus dans l’affrontement, pour finalement remporter remporter une décision unanime.

 

Valentina « Bullet »Shevchenko vs Jessica « Evil »Eye  

 Valentina Shevchenko (16-3) est considérée par plusieurs comme la meilleure combattante livre pour livre sur la planète actuellement, et ses deux dernières performances contribuent à nourrir cette idée. Après avoir complètement déclassé Priscilia Cachoeira à son premier combat chez les poids mouches, elle a dominé l’ex-championne Joanna Jedrzejczyk pour mettre la main sur la ceinture de championne. Sa première défense de titre se fera contre l’aspirante Jessica Eye (14-6), qui vogue actuellement sur une série de 3 victoires. Pour l’auteur de ses lignes, ce combat est assurément le plus facile à prédire de toute la carte. En effet, Shevchenko domine son adversaire dans toutes les facettes des arts martiaux mixtes. Que ce soit debout, au sol ou dans le clinch, la championne aura le dessus,  peu importe où le combat se transporte. Certes, le vieil adage dit qu’on est toujours qu’à un seul coup de poing de la victoire, mais dans le cas Eye, il semble peu probable que cela se produise; elle qui ne compte qu’une seule victoire par arrêt de l’arbitre à ses 18 derniers combats. Je prédis que Shevechko blessera Eye au 3eround et finira le travail avec une soumission, confirmant son statut de reine de la division.

 

Henry « The Messenger » Cejudo vs Marlon « Magic » Moraes  

 Henry Cejudo (14-2) se targue d’être le meilleur athlète de combat de tous les temps et il faut dire qu’il possède de bons arguments. Celui qui a remporté une médaille d’or en lutte libre aux Jeux olympiques d’été de 2008 tente maintenant de faire sa place dans l’histoire des arts martiaux mixtes. Déjà champion établi chez les poids mouches de l’UFC, résultat de sa victoire en août dernier contre l’ex-champion Demetrious Johnson et de sa défense de titre contre Tj Dillashaw, « The Messenger » monte maintenant chez les Poids coqs pour tenter de clamer la ceinture de champion de cette division, laissée vacante par ce même Dillashaw après sa suspension pour dopage. Cejudo fera face samedi a l’explosif Marlon Moraes (22-5-1), qui n’a eu besoin que de 4 minutes et 57 secondes pour venir à bout de ses trois derniers adversaires. Moraes possède de la puissance dans tous ses membres et est certainement l’adversaire le plus dangereux que Cejudo a affronté dans sa carrière.  L’américain d’origine mexicaine n’est pas en reste, lui qui a démontré dans sa victoire par KO contre Wilson Réis qu’il possédait aussi une puissance de frappe à ne pas négliger. Par contre, Cejudo devra éviter d’échanger coup pour coup contre un Moraes plus lourd, plus puissant et beaucoup plus expérimenté en Muay thai, s’il ne veut pas finir sa soirée étendu au sol. Le plus gros impondérable de ce combat est la lutte de Cejudo. Si Moraes possède l’avantage debout, il n’a jamais affronté un lutteur aussi accompli que le médaillé d’or olympique Cejudo. Ce dernier devra prendre le moins de risque possible debout et tenter d’amener le combat au sol afin de fatiguer Moraes et d’étirer le combat le plus possible. Je crois toutefois que la lutte défensive de Moraes, en plus de son avantage au niveau de la stature, lui permettra de garder le combat debout la plupart du temps et d’exercer son avantage. Je lui prédis donc une victoire par KO au 2eround, après avoir défendu quelques tentatives d’amenée au sol de Cejudo.

Félix Galli

Publié
2 mois
Categories
UFC
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *