La France et le Portugal se neutralisent et l’Allemagne se qualifie de justesse

Le groupe F se décidait ce mercredi et la France qui affrontait le Portugal se sont quittés sur un nul de 2-2 alors que l’Allemagne qui était sur le bord de l’élimination se qualifie de justesse contre la Hongrie et passe en huitièmes de finale. 

Dès les premières minutes, on a senti les deux équipes dicter l’allure du match et c’est Kylian Mbappé qui obtient la première occasion d’ouvrir le pointage à la 16e minute de jeu, mais manque de réalisme devant le but portugais.

C’est sur un coup de franc obtenu par le Portugal que la Seleçao obtient un pénalty sur une erreur provoquée par Hugo Lloris qui afflige un coup de poing à la tête de Danilo, lors de sa sortie aérienne. Cristiano Ronaldo converti le pénalty pour mettre son équipe en avant dans la rencontre.

Connaissant des difficultés après ce but, les Bleus reviennent de l’arrière dans les arrêts de jeu grâce à un pénalty plutôt douteux provoqué par Mbappé, et transformé par Karim Benzema à la 45e minute.

Les champions du monde ont fait preuve de caractère et prennent les devants à la 47e minute lorsque Benzema double l’avance de son équipe grâce à une frappe à ras-de-terre qui déjoue Rui Patricio, servi par Paul Pogba. Par le fait même, depuis le 8 octobre 2015, l’attaquant du Real Madrid n’avait pas marqué avec l’équipe de France et son dernier but remonte contre l’Arménie où il avait inscrit un doublé. Le Français en est maintenant à 29 buts avec la sélection française.

Malgré que la France a été aux commandes de la rencontre, une main dans la surface de réparation causée par Jules Koundé, titularisé en tant qu’arrière droit au détriment de Benjamin Pavard, offre au Portugal de revenir à de l’arrière.

À l’heure de jeu, nul autre que Ronaldo pour saisir cette occasion de rendre les compteurs à zéro en égalisant sur pénalty et en signant son doublé.

Pour Ronaldo, ses buts inscrits à la 31e et à la 60e minute font de lui le meilleur buteur de la compétition avec cinq buts et il en profite pour entrer dans l’histoire des meilleurs buteurs en sélection nationale. Le joueur de la Juventus a rejoint Ali Daei comme co-meilleur buteur dans l’histoire des sélections nationales en comptant 109 buts sous la tunique lusitanienne.

Le prolifique attaquant compte à son actif 62 buts en qualifications, 19 en amicaux, 14 à l’Euro, 7 en Coupe du monde, 5 en Ligue des nations et 2 en Coupes des confédérations.

Avec ce résultat qui fait le bonheur des deux équipes, la France qui était déjà qualifiée, termine premier du groupe et affrontera la Suisse alors que le Portugal qui termine troisième obtient son billet pour les huitièmes de finale et se mesurera à la Belgique, première du groupe B, lundi prochain à Séville.

L’Allemagne frôle l’élimination

Du côté de Munich, les Allemands ont eu très chaud contre la Hongrie qui mathématiquement parlant, grâce à leur match nul contre la France, avait encore des chances de se qualifier au prochain tour.

Avec le refus de l’UEFA d’illuminer le stade aux couleurs arc-en-ciel pour la communauté LGBTQ+, dû à des conflits politiques à ce sujet, ce match rajoutait une importance supplémentaire auprès des deux formations.

La Mannschaft a été poussée à ses derniers retranchements et c’est la Hongrie qui ouvre le pointage à la 11e minute grâce à son capitaine Adam Szalai qui déjoue Manuel Neuer d’une tête plongeante.

L’Allemagne qui a subi la pression hongroise durant la première mi-temps trouve un moyen de revenir dans la rencontre grâce à un coup franc exécuté par Joshua Kimmich converti par Havertz à la 66e minute de jeu.

Par contre, ils n’ont pas eu le temps de célébrer leur but puisque deux minutes plus tard, Schäfer réplique en marquant le deuxième but en profitant d’une passe magnifique de Szalai, auteur du premier but hongrois.

À la recherche du but salvateur, les hommes de Löw obtiennent le but de la qualification grâce à Leon Goretzka, à la 84e minute. Ce but synonyme de libération évite une nouvelle élimination sans gloire du sélectionneur allemand qui en est à son dernier tournoi international sur le banc de l’Allemagne.

Avec cette qualification en huitième de finale contre la Hongrie, l’Allemagne affrontera l’Angleterre à Wembley, mardi prochain.

 

 

Publié
1 mois
Categories
Soccer
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *