Moïse Bombito cogne à la porte de la MLS

Alors que la saison de la Major League Soccer cogne à la porte, le Superdraft mettra en vedette le québécois Moïse Bombito qui pourrait bien entendre son nom être scandé par le commissaire Don Garber le 21 décembre. 

Un beau cadeau de Noël pour le natif de Montréal, Moïse Bombito, qui risque de faire son entrée parmi l’élite du soccer professionnel en Amérique du Nord le 21 décembre.

Un rêve d’enfance pour le jeune montréalais qui a souhaité vivre ce moment depuis qu’il a tapé son tout premier ballon. Par contre, le chemin pour en arriver là n’a pas été facile puisqu’il a dû emprunter une voie hors du commun pour faire partie des meilleurs joueurs collégiaux américains à avoir la chance de fouler les pelouses de la MLS.

La belle histoire du jeune homme a débuté lors d’un camp de recrutement organisé par Ribeiro Moojen, à Boisbriand. L’objectif du camp est de donner des bourses d’études à des jeunes talents locaux qui souhaitent évoluer au sud de la frontière tout en continuant leur formation footballistique.

Comme tout athlète souhaitant passer au prochain niveau, Bombito a dû se démarquer pour attirer l’attention des entraîneurs, mais le jeune défenseur central de 6 pieds 3 pouces a eu la main heureuse en étant recruté par Iowa Western Community College dans la NJCAA.

Lors de son passage avec Iowa Western Community College, il a accumulé un total de cinq buts en deux saisons et a également remporté le championnat national universitaire en automne 2021 et s’est incliné en final lors de la saison printanière.

Les performances de Bombito lui ont permis de se joindre à une équipe beaucoup plus calibrée dans la NCAA en portant l’uniforme des Wildcats du New Hampshire.

Débordant de confiance sur le terrain, le joueur, provenant de Saint-Laurent, a connu une excellente saison sous la tutelle de Marc Hubbard.

Titulaire indiscutable dans la charnière centrale avec les Wildcats, Bombito a été décoré par ses solides prestations sur le terrain.

En une campagne avec l’Université du New Hampshire, il a remporté le titre de défenseur de l’année dans la conférence ECAC, défenseur de l’année dans la conférence American East et a fait partie du onze de l’année dans ces deux conférences respectives. Bombito s’est joint à la deuxième équipe de l’année à travers le All-America.

Ce talent précoce s’est mérité une invitation à se joindre au programme nommé « Génération Adidas » qui est un partenariat entre la MLS et Adidas. Ce programme sélectionne une poignée des meilleurs joueurs collégiaux et de plusieurs jeunes joueurs de l’équipe nationale américaine à signer dans la MLS par des contrats liés avec la firme allemande. Ces joueurs sont éligibles à être repêchés lors du SuperDraft de la MLS.

Plusieurs Canadiens ont fait partie de ce programme qui les ont amenés sur le circuit Garber. Cyle Larin, (choix de 1ʳᵉ ronde en 2015), Tajon Buchanan (9e en 2019), Richie Laryea (7e en 2016) et Dayne St.Clair (7e en 2019).

Le parcours atypique de Bombito n’est pas passé inaperçu puisqu’il n’est pas passé par les centres de formation, mais a suivi le chemin des rangs universitaires américains pour parvenir à suivre son rêve.

L’exploit du jeune homme est à féliciter, et dans moins de 24 heures, son nom sera scandé par un dirigeant d’une formation de la MLS.

 

 

Publié
1 mois
Categories
MLSNCAASoccer
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *