Volet espoir | Jamie Drysdale, sur les traces de Cale Makar

Crédit photo: Sportsnet

JAMIE DRYSDALE | Otters d’Érié Erie Otters (2020 - Pres)

Défenseur | 5’11, 170 lbs | Droitier | Toronto, Canada
Statistiques 2019-2020

OHL (Otters d’Érié): 9 buts, 38 passes, 47 points en 49 rencontres

CMJ (Canada): 1 but, 2 passes en 7 rencontres

Depuis le début de la présente campagne, Jamie Drysdale est considéré comme le meilleur défenseur disponible au prochain repêchage. La centrale de recrutement de la LNH le classe au troisième rang chez les patineurs nord-américains, tout juste derrière Alexis Lafrenière et Quinton Byfield. Le jeune défenseur a été de loin le joueur le plus dominant et le plus utilisé d’une édition assez ordinaire des Otters d’Érié, une équipe qui a déjà pu compter sur des virtuoses tels que Connor McDavid, Alex DeBrintcat et Dylan Strome par le passé.

Drysdale a aussi gagné la médaille d’or avec Équipe Canada au championnat mondial junior, en janvier dernier, en tant que 7e défenseur de la formation. Il a cependant très bien paru en renfort de Bowen Byram, qui a dû s’absenter pour la demi-finale contre la Finlande. Au cours de sa jeune carrière, Drysdale a remporté tous les championnats avec ses équipes respectives de 2013 à 2018. Un joueur faisant preuve de leadership et d’autant plus apprécié par ses entraineurs, il a été nommé assistant-capitaine avec les Otters à seulement 17 ans, ainsi que capitaine avec Équipe Canada au tournoi Hlinka-Gretzky (moins de 18 ans) en 2018.

Analyse

Drysdale est ce que l’on peut qualifier de défenseur « moderne », c’est-à-dire un patineur très mobile, dynamique à l’attaque et efficace en défense. En effet, il prospère dans les trois zones et mène remarquablement bien l’avantage numérique. Non seulement il se démarque grâce à sa mobilité, mais sa lecture du jeu est exceptionnelle. Son principal atout demeure son coup de patin élite. Drysdale se déplace à grande vitesse et possède un contrôle de patin fluide, lui permettant de changer rapidement de direction, ou encore de freiner très sec, pour facilement berner ses adversaires. Son accélération lui donne l’option de transporter la rondelle avec aise jusqu’en zone adverse. Drysdale s’avère un dominant joueur de transition, confiant en ses habiletés pour mener l’attaque.

Le jeune défenseur possède tous les outils offensifs que l’on pourrait espérer d’un haut choix de première ronde. Tout d’abord, ses talents de fabricant de jeu sont hors normes en raison de la précision, la vélocité et de l’imprévisibilité de ses passes. Drysdale distribue régulièrement la rondelle sans même regarder ses coéquipiers, ce qui rend la tâche ardue à ses adversaires qui tentent d’anticiper ses actions. Il manie également la rondelle avec élégance et est doté d’une superbe vision du jeu. Le Torontois exécute ses jeux à très haute vitesse, même lorsque l’adversaire lui limite l’espace et réussit constamment des passes risquées, mais payantes. Lorsque l’occasion se présente, Drysdale n’hésite pas à décocher la rondelle avec un puissant tir frappé qui manque parfois de précision, surtout sur l’avantage numérique. Son tir du poignet est toutefois plus précis, mais sous-exploité.

Le défenseur présente un calme imperturbable lorsque sous pression. Il produit davantage d’entrées de zone réussies que de revirements et ne se débarrasse pratiquement jamais de la rondelle inutilement. Défensivement, sa force réside dans son excellent synchronisme et sens de l’anticipation, avec lesquels Drysdale soutire la rondelle du porteur adverse à un rythme absurde. Il réduit facilement l’écart entre lui et son opposant, laissant peu d’espace au porteur adverse et éliminant rapidement ses chances de développer un jeu. Il n’a pas peur du jeu physique, s’avère solide sur ses patins et difficile à mettre en échec, mais il n’est pas le plus costaud et ne va pas initier le contact.

Alors qu’il est difficile de lui trouver une faiblesse, Drysdale révèle deux failles dans son jeu. Tout d’abord, tel que mentionné plus haut, il manque souvent le filet lorsqu’il tire, ce qui peut mener à un surnombre de l’autre côté de la patinoire. Il doit aussi être moins agressif sur le porteur et mieux choisir ses combats, car il a tendance à pourchasser la rondelle et donc ignorer son mandat de surveiller l’enclave. Il semble donc parfois pris de court lorsque l’équipe adverse tourbillonne dans sa zone. Outre ces modestes lacunes, Jamie Drysdale est généralement le joueur le plus dangereux sur la patinoire, sur qui il faut garder un œil en tout temps.

Comparaison LNH: Cale Makar, Drew Doughty, Samuel Girard

Conclusion

Comme Drysdale trône au sommet du classement des espoirs défenseurs depuis l’automne dernier et vu son style de jeu moderne, il se fait couramment comparer à Cale Makar et Quinn Hughes, avec raison. Il est fort probable qu’il suit le même type de parcours : se faire sélectionner dans le top 5-10 au repêchage, évoluer une saison de plus dans les rangs juniors et dominer au championnat mondial junior de 2021, pour ensuite être prêt à jouer dans la grande ligue en 2021-2022.

Projection repêchage: La grande majorité des prévisions du repêchage de 2020 projette Jamie Drysdale entre le 3e et le 7e choix. N’importe quelle équipe salive devant un défenseur droitier avec des habiletés offensives aussi marquantes et un jeu aussi complet, ce qui laisse croire que Drysdale pourrait très bien partir dans le top 5. Si une formation se retrouve avec le 3e choix, elle hésitera longtemps avant de passer devant Drysdale.

Les équipes ayant le plus de chances de repêcher entre le 3e et le 5e rang sont les Sénateurs (73,5% de chances avec leur choix et 62% avec celui des Sharks), les Red Wings (65%), les Kings (38,6%), les Ducks (17,3%), les Devils (8%) et les Sabres (7,1%). Alors que les Sénateurs auront beaucoup plus de chances de mettre la main sur Drysdale, ils sont déjà garnis en terme de jeunes défenseurs droitiers avec Lassi Thomson, Erik Brannstrom et Jacob Bernard-Docker, et opteront davantage pour un des multiples attaquants talentueux disponibles. Même chose chez les Wings, qui pourront compter sur Moritz Seider pour épauler Filip Hronek dans un avenir rapproché.

En ce qui concerne les Kings, Drew Doughty est déjà âgé de 30 ans et ils n’ont que Sean Durzi comme relève à droite. Possédant un bon lot de jeunes espoirs attaquants, il se pourrait que les Kings sélectionnent Drysdale pour reprendre le flambeau de Doughty dans plusieurs années. S’ils choisissent un autre joueur, les Ducks se feront un plaisir d’enrôler Drysdale, eux qu’ils n’ont que Josh Manson à la droite de leur brigade défensive, avec peu d’espoirs de qualité à cette position. Les Devils aussi en bénéficieraient, ces derniers qui n’ont rien de valable après P.K. Subban et Damon Severson (qui est agent libre avec restriction cet été).

Potentiel: Vu sa mobilité, son jeu de transition et son efficacité dans les trois zones, Jamie Drysdale est un typique défenseur « nouveau genre », qui pourrait avoir un impact similaire à Cale Makar ou Quinn Hughes. Il devrait devenir un défenseur de première paire qui mènera la première vague de supériorité numérique, jouerait probablement à court d’un homme et frôlerait la barre des 60 points d’ici quelques années. Dans le pire des cas, il sera un défenseur top 4 tout de même utilisé sur l’avantage numérique.

 

Crédit photo (présentation): Bleacher Report

Grand fan de hockey qui se spécialise particulièrement dans les jeunes espoirs à venir, Joey travaille depuis plusieurs années à La Première Ronde et auparavant à En Prolongation. Il multiplie les heures de visionnement des matchs pour vous donner des analyses complètes et détaillées.

Publié
4 mois
Categories
HockeyRepêchage
Commentaires
Aucun commentaire
Written by Joey Fortin Boulay

Grand fan de hockey qui se spécialise particulièrement dans les jeunes espoirs à venir, Joey travaille depuis plusieurs années à La Première Ronde et auparavant à En Prolongation. Il multiplie les heures de visionnement des matchs pour vous donner des analyses complètes et détaillées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *