BUREAU D’ENQUÊTE LPR : Tyler Seguin a été donné aux Stars!

Tout le monde connaît la date du 4 juillet pour une raison particulière : en 2013, Tyler Seguin était échangé par nul autre que Peter Chiarelli, jadis directeur général des Bruins de Boston. Aujourd’hui, je m’improvise brasseur de soupe professionnel en posant l’hypothèse suivante : Tyler Seguin a été donné par les Bruins. Oh, ça te semble évident? Attention, capitaine, certains ont des opinions divergentes et ils méritent ma réponse la plus stricte en leur essuyant des faits et des statistiques en plein visage. C’est comme ça qu’on règle un conflit par chez nous, il va falloir s’y faire. Ah! Mais j’ai oublié de me présenter : je suis Tristan Bernatchez, connu en tant que créateur de querelles depuis ma tendre enfance, mais aussi pour mes chroniques ô combien croquantes! Prends-toi un verre de lait, ça vaut la peine.

Tyler Seguin a été acquis par les Stars de Dallas le 4 juillet 2013 en compagnie de Rich Peverley et de Ryan Button en retour de Loui Eriksson, Reilly Smith, Matt Fraser et… *tousse* Joseph Morrow *tousse*.  Certains de ces noms te disent quelque chose? Et bien, je vais te demander d’éteindre les voix dans ta tête pour laisser place aux résultats de mes recherches exhaustives! La question la plus importante dans toute la boîte de biscuits est la suivante : est-ce que Seguin était la seule vraie pièce dans cet échange?

Commençons par Rich Peverley. À l’heure où je te parle, Peverley développe des joueurs à Dallas et ce, depuis sa retraite prise le 4 septembre 2015. On pourrait supposer qu’il a toujours une certaine influence dans l’équipe texane, mais est-ce vraiment pertinent? Je n’en ai pas l’impression. Par contre, d’après mes voyages dans le temps, j’ai pu constater que ce Rich Peverley a été l’une des pièces dans un autre échange d’importance, celui-ci l’amenant à Boston. Et bien oui, à l’époque où Atlanta était encore un problème dans la LNH, Peverley était échangé à Boston, rencontrant en chemin un certain Blake Wheeler qui s’en allait en sens inverse…

Rembobinons quelque peu. Blake Wheeler et Mark Stuart ont pris la voie d’Atlanta alors que Rich Peverley et Boris Valábik partaient à Boston. Qui? Mais oui voyons! Rappelle-toi! Boris Valábik a été cet incroyable fabricant de jeu qui a marqué un impressionnant total de 2 points en 10 matchs avec les Bruins… de Providence. Dois-je mentionner que Wheeler est au septième rang des marqueurs actuellement? C’est donc dire qu’en laissant partir Peverley avec Seguin, Chiarelli a détruit son dernier souvenir d’un potentiel marqueur de 70 points…

Le suivant sur ma liste est Ryan Button, lui aussi ayant pris le chemin de Dallas en ce 4 juillet. Je vais faire court sur celui-là : il n’a jamais joué dans la LNH et ne joue plus dans la LAH. Il a d’abord trouvé un sommet encore plus bas en se rendant dans la ECHL avant de partir dans la DEL, ligue allemande.

Boston a un cargaison de joueur ce jour-là, admettons-le. Le premier sur lequel je m’attarderai est Matt Fraser parce que ce sera très bref. Il n’a jamais été régulier dans la LNH, ne jouant que 13 matchs en deux saisons avec Dallas, marquant deux points, et participant à 38 rencontres en 2 ans avec la troupe noire et jaune. C’est le genre de joueur qui fait croire à l’autre DG que tu ajoutes de la valeur dans l’échange, mais en fin de compte, on sait tous que il ne mène à rien. Fraser a passé dans les rangs des Oilers, puis a logé sous la bannière américaine des Jets et des Hawks avant de quitter pour l’Europe en 2016.

Joseph Morrow est à coup sûr un nom qui t’es familier. Si tu es un fan ou un ennemi juré de la pas si sainte Flanelle, tu sais que Morrow a maintenant rejoint son coach Claude. Pour les Bruins, il aura coûté 800 000$ et un différentiel cumulatif de -8 après 65 matchs joués répartis sur trois saisons. Je ne suis pas pessimiste en déclarant qu’il n’a rien rapporté : il a été réclamé au ballottage par le fin stratège Marc Bergevin!

Reilly Smith est un joueur qui semble donner de la crédibilité à Chiarelli dans cet échange, mais le calme est de mise! Smith a amené un respectable total de 91 points en deux saisons à Boston avant de partir en Floride en retour de Jimmy Hayes. Ce Hayes est arrivé au bon moment alors que Boston lui a accordé un solide contrat de 6,9M$ pour trois saisons, soit 2,3M$ par année. Cette transaction n’aura alors permis à Boston que de se débarrasser du contrat de 7 ans et 28M$ de Marc Savard signé en 2009, contrat qui n’a cessé de changer de main jusqu’à son terme. Hayes a marqué beaucoup moins que Smith et n’est d’ailleurs plus avec les oursons. Il oeuvre à présent pour les Devils!

Finalement, Loui Eriksson est la dernière pièce acquise par les Bruins. Celui-ci a semblé avoir traversé un portail destructeur lorsqu’il s’est amené à Boston puisque son total de points a radicalement chuté. Il a en effet marqué 63, 71, 73 et 71 points à ses quatres dernières saisons à Dallas, puis n’a réussi qu’à atteindre 37, 47 et 63 points avec Boston. Eriksson a aussi filé en douce à l’ouverture du marché autonome 2016, ne laissant rien à quoi s’accrocher aux Bruins.

Pendant toutes ces folies dépensières du côté du Massachusetts, Tyler Seguin est resté bien ancré à Dallas. Il a noirci la feuille de pointage comme personne d’autre ne l’a fait parmi les joueurs mentionnés ci-haut, atteignant 84, 77, 73 et 72 points à ses quatre dernières campagnes. Il a présentement un total de 41 points amassés, soit 5 de plus que Reilly Smith, son plus proche poursuivant au championnat des pointeurs parmi les joueurs échangés le 4 juillet 2013.

Alors que Tyler Seguin a démoli tout sur son passage au Texas, Boston a perdu une pièce via le marché des joueurs autonomes, une autre par le ballotage, une autre pour cause d’incompétence évidente et une autre par un échange qui a, en fin de compte, mené à rien. Hayes a vu son contrat racheté cet été.

En conclusion, le 4 juillet 2013, les Bruins de Boston ont échangé Tyler Seguin et le dernier artéfact les liant à Blake Wheeler contre de la potentielle poussière.

C’était Tristan Bernatchez, en direct du TD Garden vide suite à une victoire en prolongation des Stars contre les Bruins après une feinte étourdissante de… Tyler Seguin.

Publié
1 année
Categories
ChroniquesHockey
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *