Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle saison de Formule 1 | Mathieu Paquette

La saison 2019 de Formule 1 s’amorce cette fin de semaine en Australie, mais que faut-il savoir de cette nouvelle saison? Quels sont les changements apportés au calendrier? Qui sont les pilotes à surveiller? C’est ce que nous explorerons dans ce texte.

 

Le calendrier

Tout d’abord, aucun changement du côté des circuits qui composent le calendrier 2019. Comme en 2018, le calendrier de cette saison compte 21 grand prix. Bien que le nombre d’étapes demeure le même qu’en 2018, la saison 2019 débute une semaine plus tôt que l’an dernier, et elle se terminera une semaine plus tard. Le but est de limiter le nombre de séquences de deux courses en deux semaines : ces situations étant jugées exigeantes tant pour les pilotes que pour les écuries. La première course aura donc lieu ce dimanche 17 mars à Melbourne en Australie, et le dernier Grand Prix sera celui d’Abou Dabi le 1er décembre. Comme à l’habitude, le Grand Prix du Canada sera disputé sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal. L’événement se déroulera cette année du 7 au 9 juin.

 

Les pilotes

Plusieurs pilotes ont changé d’adresse durant l’entre saison. En effet, seulement deux écuries amorceront la saison avec le même duo de pilotes que 2018. Mercedes, qui a remporté le championnat des constructeurs en 2018, est l’une d’elle. Lewis Hamilton, champion des pilotes en 2018, et Valtteri Bottas effectueront tous les deux un retour avec l’écurie. L’autre duo inchangé est celui de Romain Grosjean et Kevin Magnussen avec l’écurie Haas.

L’écurie Ferrari comptera à nouveau sur son pilote vedette Sebastian Vettel. Le jeune pilote Charles Leclerc, qui en sera à sa deuxième saison en F1, complètera la paire.

Après plusieurs épisodes de tension en 2018, le duo de Max Verstappen et Daniel Ricciardo sera séparé en 2019. Verstappen demeurera avec Red Bull, et sera secondé par le jeune Pierre Gasly. De son côté, Ricciardo poursuivra sa carrière avec Renault en compagnie de Nico Hulkenberg.

Après le départ de Fernando Alonso, l’écurie McLaren comptera sur un nouveau tandem formé de Carlos Sainz et de la recrue Lando Norris. Norris, 19 ans, sera le plus jeune pilote au volant d’une monoplace en 2019.

Le Finlandais Kimi Räikkönen s’alignera cette année avec l’écurie Alfa Romeo (auparavant Sauber) après avoir passé les cinq dernières saisons chez Ferrari. Il sera jumelé avec une autre recrue : Antonio Giovinazzi.

Les autres écuries seront composées de Daniil Kvyat et Alexander Albon chez Toro Rosso, Robert Kubica et George Russell chez Williams ainsi que Sergio Perez et Lance Stroll chez Racing Point.

 

Lance Stroll rejoint son père chez Racing Point

La saison 2018 du Québécois Lance Stroll a été plutôt difficile : il a terminé au 18e rang du classement des pilotes avec une récolte de seulement six points de classement. Durant cette même saison 2018, un consortium mené par le père de Stroll, Lawrence, a acheté l’écurie Force India. À la fin de la saison 2018, il a été annoncé que Lance Stroll irait rejoindre son père chez l’écurie maintenant appelée SportPesa Racing Point. L’autre pilote de l’écurie Racing Point sera le vétéran de neuf saisons Sergio Perez.

 

Nouveaux règlements

Cette saison, le pilote ayant complété le tour le plus rapide en course se méritera un point supplémentaire au classement des pilotes, s’il termine la course dans les dix premiers. Ce règlement effectue un retour après avoir été utilisé une première fois lors des saisons 1950 à 1959.

Également, concernant la sécurité des pilotes, ceux-ci devront porter des gants munis de capteurs qui transmettront des données sur le rythme cardiaque ainsi que le niveau d’oxygène dans le sang. Ces données seront utilisées par les équipes médicales des pilotes. Les pilotes porteront également des casques plus sécuritaires.

 

Les amateurs de F1 pourront donc apprécier tous ces changements pour une première fois cette fin de semaine lors du Grand Prix d’Australie à Melbourne. Les qualifications se dérouleront dans la nuit de vendredi à samedi (heure du Québec), tandis que la course aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche.

Publié
5 mois
Categories
Course automobile
Commentaires
1 Comment

One comment on “Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle saison de Formule 1 | Mathieu Paquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *