Dans les câbles – Que des perdants | Olivier Daigneault

Salut à toi, amateur de coups bas

Vendredi dernier était jour de verdict dans ce que l’on peut appeler la saga GYM vs Artur Beterbiev. La décision était attendue et les deux clans avaient certainement très hâte de pouvoir s’enligner sur la suite des choses. En résumé, Yvon Michel et son groupe auront reçu une petite tape sur les doigts par rapport à certaines irrégularités dont les délais de paiements aux boxeurs et autres petits détails administratifs. Mais c’est tout.

Rien dans ce que le clan Beterbiev avait amené comme argument n’a pu émouvoir le juge qui a rejeté du revers de la main le supposé tort qu’Yvon Michel avait fait à la progression de la carrière du boxeur d’origine Tchétchène.

On se retrouve donc à la case départ avec une légère différence. On fait comment pour travailler avec quelqu’un qui vient de vous poursuivre en justice pour bris de contrat?

Le clan Beterbiev n’a pas encore entrepris de démarches, mais il semble vouloir porter cette décision en appel. Après tout ce qui s’est dit, le contraire aurait été étonnant…

Yvon Michel a tenu à livrer un message d’ouverture au boxeur demeurant convaincu d’être la personne la mieux placé pour gérer la suite de la carrière de Beterbiev. Mais le fait demeure, la cicatrice est probablement trop grosse pour qu’elle guérisse complètement et laisse les deux clans travailler côte à côte de nouveau dans le futur. On peut dire sans se tromper qu’Yvon Michel, Artur Beterbiev et les amateurs de boxe sont tous les grands perdants de cette affaire.

Sur une note plus joyeuse, les préparatifs vont bon train du côté du Centre Gervais Auto de Shawinigan en prévision du duel des géants Simon Kean et Adam Braidwood qui aura lieu samedi soir le 16 juin. Braidwood se prête au jeu, se plait à dénigrer Kean tout en souriant et en prenant des photos avec les fans dans les rencontres publiques.

De son côté, Simon Kean sait qu’il affronte le plus gros défi de sa carrière mais il se dit confiant et fin prêt après un camp d’entrainement des plus éreintant. Une fois de plus, il se doit de saisir l’opportunité qui lui est offerte de prouver sa valeur et de garnir son tableau de chasse d’une grosse prise, et pas seulement au sens littéraire.

Parlant de gros combat, l’amateur de boxe en moi est excité comme pas un suite à l’annonce du combat qui mettra aux prises Anthony Joshua à Deontay Wilder. Deux boxeurs poids lourds hors du commun, deux nations séparées par l’Atlantique, un combat revanche dans la poche arrière… Que de merveilleuses soirées nous attendent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *