Dans les câbles – Un test réussi haut la main | Olivier Daigneault

Salut à toi, amateur de gala en Mauricie

Les gens de Shawinigan savent recevoir, et ils nous l’ont prouvé encore une fois hier soir alors qu’avait lieu le gala présenté par Eye of the Tiger Management au Centre Gervais Auto de la belle ville du centre du Québec.

Il faut dire que le Trifluvien Simon Kean était la tête d’affiche et que les gens du coin suivent la carrière du Grizzly depuis ses débuts. On voulait voir où il en était rendu et Kean affrontait un adversaire baromètre dans sa jeune carrière chez les professionnels. Alexis Santos est un dur, tout un client pour Kean qui n’avait jamais combattu contre un adversaire aussi coriace sur papier.

L’ami Santos avait promis une bagarre et il a tenu sa promesse car il était venu pour se battre. Il a démontré beaucoup de fougue mais n’a pas été en mesure de faire véritablement mal à son opposant qui lui s’en ait donné à cœur joie. Dans une superbe forme, le Grizzly a offert aux gens de sa région une de ses meilleures performances à vie, dominant le combat d’un bout à l’autre jusqu’à ce que Santos ne se relève pas après une autre chute au tapis au 8ème round. Test réussi pour Kean, qui conserve la ceinture des poids lourds intercontinentale de l’IBO. Est-ce que l’on verra se pointer Adam Braidwood maintenant?

Un autre qui était à surveiller lors de cette soirée était Steven Butler qui affrontait Uriel Gonzalez. Il ne fallait surtout pas être en file pour une bière quand le combat a commencé car Butler a descendu son adversaire après seulement une minute d’écoulée dans le combat avec une retentissante droite sur le menton. Un KO spectaculaire mais pas de sueur pour le jeune Butler qui devra se trouver des mâchoires plus solides s’il veut progresser. Il a encore mentionné le nom de Francis Lafrenière, avec qui il aimerait bien croiser le fer.

Mathieu Germain a dû travailler fort avant de venir à bout du coriace Albertain Cam O’Connell, qui a vu son combat prendre fin par arrêt de l’arbitre au 8ème engagement. Avec une 13ème victoire en autant de combats, il devient par le fait même aspirant obligatoire au titre du Commonwealth du WBC.

Un beau gala. Des victoires pour les favoris locaux. Une foule, à guichet presque fermé, satisfaite. Un samedi soir comme votre chroniqueur les aime!

crédit photo: ici.radio-canada.ca

Publié
10 mois
Categories
Boxe
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *