Début de la saison 2019-2020 dans la NBA: aperçu des matchs d’ouverture

Pour certains, le mois d’octobre signifie le début de l’automne, les arbres aux feuilles colorées ou encore l’Halloween et les bonbons. Pour les partisans de basket-ball, cette période de l’année est beaucoup plus significative: elle annonce le début de la saison régulière dans la NBA.

En effet, la campagne 2019-2020 de la NBA débutera ce soir avec deux matchs d’envergure, soit les Raptors de Toronto qui affronteront les Pélicans de la Nouvelle-Orléans, ainsi que LeBron James et les Lakers qui se frotteront à leurs « colocataires », les Clippers de Los Angeles. Afin de vous préparer à ce moment tant attendu, voici un aperçu des équipes qui croiseront le fer ce soir :

RAPTORS contre PÉLICANS

Les Raptors ont conservé une grande quantité de joueurs de leur formation gagnante de l’an dernier, mis à part le plus important : Kawhi Leonard. Malheureusement, The Klaw a décidé cet été de se rapprocher de sa ville natale et de rejoindre les Clippers de Los Angeles. L’équipe de Toronto a aussi perdu Danny Green, qui lui a opté pour les Lakers. Cependant, les Raptors ont quand même une formation digne de participer aux séries éliminatoires et de défendre leur titre de champion.

Le coeur de cette équipe, Kyle Lowry, est de retour pour une sixième saison avec les Raptors. Le sensationnel Pascal Siakam s’est fait prolonger son contrat pour les quatre prochaines années et sera le principal contributeur offensif. Les vétérans Marc Gasol et Serge Ibaka sont aussi de l’alignement, tout comme les joueurs de soutien OG Anunoby, Fred VanVleet et Norman Powell. Ajoutez-y Stanley Johnson et Rondae Hollis-Jefferson et les Raptors seront un redoutable club défensif. Cette équipe est maintenant très expérimentée avec des joueurs unis qui savent jouer ensemble. Ils ne sont pas à prendre à la légère.

Il faudra toutefois que Siakam réussisse à produire autant ou même plus offensivement pour que les Raptors puissent être considérés menaçants. Contrairement à l’an dernier avec la présence de Kawhi, le jeune camerounais n’aura plus autant d’espace sur le terrain et sera étroitement surveillé par ses adversaires. Kyle Lowry devra contribuer davantage aussi comme deuxième option à l’attaque. Avec le départ de Green, les Raptors ont perdu un excellent tireur du 3 points et l’ont remplacé par des joueurs qui ne sont pas aussi efficaces du « centre-ville ». En somme, les Raptors seront redoutables, mais rien ne peut remplacer la perte d’un des meilleurs joueurs de la ligue. Il serait étonnant de les voir défendre leur titre cette saison.

Tout comme leurs opposants, les Pélicans ont perdu leur joueur étoile en Anthony Davis, qu’ils ont envoyé aux Lakers. Contrairement aux Raptors, ils ont complètement transformé cette équipe : en retour de Davis, les Pélicans ont obtenu les jeunes Brandon Ingram, Lonzo Ball et Josh Hart, en plus de trois choix de première ronde. Avec le premier choix au dernier encan, ils ont repêché l’explosif Zion Williamson, qui est présentement blessé pour 6 à 8 semaines. La formation de Nouvelle-Orléans a aussi ajoutée le tireur élite J.J Redick, le pivot Derrick Favors et possède toujours l’excellent meneur de jeu Jrue Holiday.

Avec des fabricants de jeu tels que Holiday et Ball pour alimenter les marqueurs naturels comme Ingram, Williamson et Redick, les Pélicans s’avèrent une formation très intéressante à suivre cette saison. Cette équipe pourrait surprendre et atteindre le bal printanier, mais demeure tout de même très jeune et peu expérimentée.

LAKERS contre CLIPPERS

Voici deux équipes ayant réussi à mettre la main sur une superstar (deux dans le cas des Clippers, avec Paul George). Les Lakers ont finalement pu transiger pour Anthony Davis. À la recherche d’un troisième joueur élite pour accompagner LeBron James et Davis, ils ont finalement dû se contenter de vétérans comme Danny Green, Avery Bradley et Dwight Howard. Il n’en demeure pas moins que les Lakers ont une solide formation, avec le jeune Kyle Kuzma qui servira de troisième option offensive, ainsi que le retour de JaVale McGee, Alex Caruso, Rajon Rondo et Kentavious Caldwell-Pope. Les Lakers représentent donc une équipe très équilibrée, expérimentée, dangereuse offensivement et meilleure défensivement. Ils devraient se retrouver dans les meneurs de l’Association Ouest et aspirent à remporter les grands honneurs cette année.

De leur côté, les Clippers n’ont pas eu à trop sacrifier leur alignement et ont pu ajouter deux des meilleurs joueurs de la ligue, soit Kawhi Leonard et Paul George. Accompagnés par le duo de Lou Williams (6e joueur de l’année) et Montrezl Harrell, ainsi que le pitbull défensif Pat Beverley, les Clippers sont donc les favoris pour remporter le championnat. Ajoutez les joueurs de profondeur Moe Harkless, Ivica Zubac et JaMychal Green, et on a droit à possiblement la meilleure formation défensive de la ligue.

 

Sur ce, bonne saison à tous et à toutes!

 

Crédit photo: NBA Canada

Publié
4 semaines
Categories
NBA
Tags
, ,
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *