Dans les câbles- Du significatif pour Simon Kean | Olivier Daigneault

Salut à toi, amateur de gants de 10oz

Où en sommes-nous dans le dossier du championnat du WBC des lourds-légers?

Et bien, pas mal au même stade qu’en juin dernier. C’est-à-dire devant rien, rien que des rumeurs. Des négociations, des menaces de poursuites, des annonces sous le couvert de l’anonymat. La date du 26 janvier avait été mise de l’avant par le groupe Yvon Michel pour présenter le combat tant attendu entre le champion en titre Adonis Stevenson et son aspirant obligatoire Eleider Alvarez. Le centre Vidéotron de Québec avait même été réservé, paraît-il. Nous voici rendus à cette fameuse date et puis… toujours rien.

Badou Jack, celui par qui tout arrive.

Les dernières nouvelles sont que Badou Jack, l’adversaire que les promoteurs de Stevenson voulaient comme prochain adversaire, se défile vers un autre combat plus attrayant (lire payant ici). Laissant du même coup en plan le champion qui se tournerait maintenant vers son plan B, Alvarez.

Cette saga m’épuise, pas vous? Ça manque de sérieux. J’aime la boxe et tout ce qu’il l’entoure mais cette histoire commence vraiment à m’agacer. Je ne vous en reparlerai plus, jusqu’à ce qu’un combat ait lieu. Final Boston.

Du concret svp, Monsieur le Chroniqueur! D’accord!

DERNIÈRE HEURE: Le combat entre Badou Jack et Adonis Stevenson pour le titre WBC des lourds-légers aura finalement lieu le 19 mai.

Nous avons deux événements qui méritent notre attention au début du mois de février. Nous reviendrons sur le gala GYM du Casino de Montréal le 15 février dans une prochaine chronique, promis!

Une belle soirée se prépare pour les amateurs de boxe de la Mauricie avec un gala organisé par Eye of the Tiger Management dans le domicile des Cataractes de Shawinigan mettant en vedette le poids lourd de Trois-Rivières Simon Kean. Kean devait affronter le vétéran Australien Solomon Haumono mais ce dernier a annoncé sa retraite (?), sur Facebook (!??!), quelques semaines après avoir signé le contrat. Ben coudonc!

On lui a trouvé un autre adversaire rapidement, et pas n’importe lequel! Alexis Santos a 18 victoires en 20 combats chez les pros, dont 15 par KO. On peut dire qu’enfin, Kean aura un véritable défi devant lui au Centre Gervais Auto. Une belle opportunité de gravir une marche de plus vers le titre du Commonwealth de la WBC et de faire sa place sur l’échiquier mondial.

Le Grizzly tentera de conserver sa fiche parfaite en signant une 13ème victoire chez les professionnels. La tâche sera moins évidente que lors de ses derniers combats, où l’opposition était, avouons-le, plutôt minimale. Santos sera là pour gagner, non pour recevoir un chèque. Kean devra puiser dans ses ressources pour venir à bout du boxeur du Massachusetts.

Le gala regorge de talent local, encore une fois. Les Steven Butler, Mathieu Germain et Mikael Zewski, pour ne nommer que ceux-là, verront de l’action lors de ce gala qui sera retransmis sur les ondes de TVA Sports. La sous carte vaudra à elle seule le déplacement, conséquemment, elle se vaudra sa propre chronique! On en reparle la semaine prochaine!

Crédit photos : rds.ca, boxingnewsonline.net

Publié
11 mois
Categories
Boxe
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *