UFC Vegas 32 : quelle version de Dillashaw verrons-nous dans l’octogone?

C’étais le 19 Janvier 2019. T.J Dillashaw, champion des poids coqs, venait de compléter l’une des pire weight cut de l’histoire du sport pour pouvoir tenter sa chance et de remporter la ceinture des poids mouches (125 lbs) de l’UFC. Pour ce faire, il devait remporter le combat contre Henry Cejudo, roi de la division.

Non seulement ce combat s’est terminé en 40 secondes en faveur de Cejudo, Dillashaw a testé positif à l’EPO après coup. L’EPO étant classé comme une substance d’amélioration de performance hautement illégale, il en est résulté d’une suspension de deux ans qui s’est terminée au mois de Janvier de cette année.

Cela est désormais derrière nous. Ce soir à l’UFC Vegas 32, Dillashaw fera son retour anticipé contre le deuxième aspirant au titre des poids coqs, Cory Sandhagen.

Maintenant, reste à savoir quel Dillashaw nous allons voir dans l’octogone ce soir. Un T.J compétitif qui est devenu un champion UFC? Ou un T.J sans repères après deux ans et demi sans se battre?

Car une chose qui est à comprendre dans cette situation, c’est que l’on ne sait pas depuis quand il utilisait l’EPO. Étais-ce depuis le début de sa carrière? Étais-ce seulement pour son combat contre Cejudo, où il ressemblait à Christian Bale dans le film du « Machiniste« ? Lance Armstrong a réussi à prouver que le dopage peut être masqué facilement, tel que prouvé dans le documentaire Netflix « Icarus » (je vous recommande grandement de le visionner, l’un des meilleurs documentaire que j’aie vu de ma vie).

Bref, Dillashaw a beau dire autant de fois qu’il le veut bien qu’il a fait une erreur et qu’il le regrette, la tactique du mistakes were made relève plus d’une compréhension des relations publique et du beau parlé, pas de sincérité nécessairement. Seule sa performance dans l’octogone pourra lui faire rehausser son image après un tel scandale.

Sandhagen ne sera pas un test facile. Celui qui compte deux K.O spectaculaires consécutifs contre Frankie Edgar et Marlon Moraes tentera de sécuriser un combat pour la ceinture de la division advenant une victoire ce soir.

Ce dernier paraissait très à l’aise et calme lors de la conférence de presse d’avant-combat jeudi dernier, se permettant même de lancer à la blague que ce combat ne représentait rien d’extraordinaire pour lui. Il semble déterminé à prouver que sa défaite face à l’actuel champion Aljamain Sterling n’était qu’une mauvaise passe et qu’il mérite son combat de championnat.

Beaucoup est à l’enjeu lors du combat principal de ce soir. Sterling a admis qu’il souhaitait se battre contre Dillashaw si celui-ci parvenait à empocher une victoire. Curieusement, il ne croit pas que ce serait le cas pour Sandhagen. Peu importe la raison de cette pensée, Dana White et Sean Shelby trouveront le match idéal pour le champion une fois le gala terminé.

Le combat sera sur les ondes de RDS ce soir dès 19h pour le début de la carte principale. À noter que l’avant-dernier combat entre Aspen Ladd et Macy Chiasson a été annulé en raison d’une blessure à cette dernière. Les détails de ladite blessure n’ont pas été dévoilés.

 

Crédits photo : UFC

Auteur
Publié
2 mois
Categories
Non classéUFC
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *