Un premier Grand Prix mouvementé : Bottas l’emporte, un premier podium pour Norris

L’attente aura été longue, très longue, mais le premier Grand Prix de la saison de Formule 1 n’aura pas déçu : des accrochages, des abandons, des pénalités. Bref, tout pour rassasier les millions d’amateurs de sport automobile rivés devant leur écran à travers le monde.

Valtteri Bottas, parti premier au volant de sa Mercedes, a mené l’épreuve d’un bout à l’autre. Son coéquipier Lewis Hamilton a franchi la ligne d’arrivée derrière lui, mais une pénalité de 5 secondes pour avoir provoqué une collision avec la Red Bull d’Alex Albon l’aura expulsé du podium.

C’est donc dire qu’après une séance de qualification difficile samedi, l’écurie Ferrari aura réussi à faire monter un de ses pilotes, Charles Leclerc, sur la deuxième marche du podium. Sebastian Vettel, l’autre pilote de la Scuderia, a récolté un point, en terminant dixième.

Malgré tout, le pilote le plus heureux de la journée – du moins, le plus expressif – était certainement le jeune Lando Norris, qui est monté sur le premier podium pour la première fois de sa carrière. Un podium important non seulement pour lui, mais aussi pour l’écurie McLaren en entier, qui a connu des moments difficiles lors des dernières saisons. Un podium bien différent cette saison en raison de la distanciation, mais dont la signification demeure la même.

Lewis Hamilton a finalement terminé quatrième.

Déception chez Red Bull

Avec ses pilotes qui prenaient le départ dans le top 5, les attentes étaient élevées chez Red Bull. Une journée qui s’annonçait prometteuse pour l’écurie est finalement tournée au cauchemar, alors que les deux voitures ont dû abandonner. Max Verstappen, qui a connu un bon départ en conservant sa deuxième place, a été le premier pilote à abandonner l’épreuve en raison d’un ennui technique au 20e tour.

Après l’abandon de Verstappen, son coéquipier, Alex Albon, a pris les choses en main. Il a réussi à rester tout juste derrière les Mercedes pour la majeure partie de l’épreuve. Toutefois, lorsque Albon a tenté de dépasser Lewis Hamilton, un contact entre les deux voitures a envoyé Albon dans un tête à queue, ruinant ainsi toutes ses chances d’obtenir un premier podium chez Red Bull. En toute fin d’épreuve, Albon a à son tout connu des ennuis techniques, il n’a donc même pas croisé le drapeau à damier.

En fait, un total de 9 pilotes sur 20 ont été forcés d’abandonner cette première course de la saison. Le montréalais Lance Stroll est d’ailleurs l’un de ceux dont la voiture a connu des problèmes : il a abandonné au 22e tour.

Au final, cette première course de la saison, bien qu’elle n’ait pas été remplie de dépassements, a certainement offert un bon spectacle aux amateurs de Formule 1 qui ont dû attendre 112 jours de plus que prévu pour que les rouges s’éteignent sur un circuit en 2020. 

La F1 contre le racisme

Avant le début de la course, 14 des 20 pilotes ont mis un genou au sol en appui au mouvement « Black Lives Matter ». Tous portaient un chandail noir avec l’inscription « End Racism » pour l’occasion.

Les écuries n’auront pas à tout remballer pour se déplacer à une nouvelle destination en prévision du prochain Grand Prix, puisque les pilotes rouleront à nouveau sur le Red Bull Ring en Autriche pour une deuxième course la fin de semaine prochaine.

Publié
3 mois
Categories
Course automobile
Tags
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *