Dans les câbles – Hommages | Olivier Daigneault

Salut à toi, amateur de cœur

Je n’ai pas trop la tête à écrire, et je ne sais pas trop par quel bout commencer. J’ai du chagrin, car, des fois, pas souvent là, mais des fois la vie est une salope.

Le boxeur acadien David Whittom est décédé vendredi après-midi. Sa conjointe, Jelena Zerdoner, en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux. David s’était senti mal suite à son combat du 27 mai 2017 à Fredericton. Il avait subi une hémorragie cérébrale et les médecins l’ont plongé dans un coma artificiel pour tenter une opération. Il ne s’est jamais réveillé. Il laisse dans le deuil, outre sa conjointe, son fils, sa famille et de nombreux amis. Il venait tout juste d’avoir 39 ans.

Avant son combat fatidique face à Gary Kopas, David avait annoncé son intention de se retirer et d’accrocher les gants une bonne fois pour toutes. Il avait déjà essayé de s’arrêter, deux fois plutôt qu’une, mais la compétition était ce qui le gardait en vie. En fait, la boxe lui avait déjà probablement sauvé la vie.

David n’était pas un enfant de chœur, mais il avait un cœur plus gros que la majorité des champions. Ancien bagarreur au hockey, il est venu au gymnase de boxe pour devenir meilleur mais il ne l’a finalement jamais quitté. Il commença une carrière chez les amateurs, le point culminant fut une médaille de bronze en championnat canadien.

Devenu professionnel, il affrontera entre autres les Adrian Diaconu, Oscar Rivas, Eileider Alvarez et l’actuel champion WBC des lourds-légers. Sans grand succès, vous vous imaginez. N’empêche, il ne s’est jamais fait déclassé ou laissé présager qu’il n’était qu’un faire-valoir. Si peu de gens le pensaient capable de se rendre en championnat mondial, lui, y croyait.

Le natif de Saint-Quentin restera à jamais dans le cœur de ceux qui auront eu la chance de le côtoyer et ne pourra être oublié des amateurs de boxe canadiens. Repose en paix, Champ.

crédit photo: lequotidien.lu

Publié
9 mois
Categories
Boxe
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *