Et les gagnants sont… | Alexandre Bissonnette

La LHJMQ a un agenda plutôt chargé ces temps-ci. En plus de la loterie pour déterminer les cinq premiers choix au repêchage, le circuit Courteau tenait, ce soir, son traditionnel gala des Rondelles d’Or, qui vise à récompenser les joueurs dans plusieurs catégories, et on avait droit à de chaudes luttes dans certaines catégories.

En plus de récompenser certains joueurs, la LHJMQ ouvrait la porte du Temple de la Renommée de la LHJMQ à cinq personnes qui auront marqué la ligue : Eric Taylor, Danny Groulx, Stéphane Quintal, Marc Denis ainsi que Vincent Lecavalier.

Trophée Jacques Plante – Remis au gardien de but avec la meilleure moyenne de buts alloués

Le vainqueur est l’Almatois de 20 ans Samuel Harvey, qui a gardé les buts pour les Huskies de Rouyn-Noranda. En 46 matchs joués, il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2.10, en plus de conserver un pourcentage d’arrêts de .930 et d’inscrire 30 victoires à sa fiche. Le parcours des Huskies s’est cependant arrêté au premier tour des séries face au Phoenix de Sherbrooke, qui a remporté la série lors du match ultime.

Recrue de l’année

C’est sans grande surprise que le jeune attaquant de l’Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière s’est mérité le trophée de la recrue de l’année. Premier choix au total au repêchage de 2017, le natif de Saint-Eustache a récolté 42 buts et 38 aides pour un total de 80 points en 60 parties, terminant au 9e rang des pointeurs de la ligue. Il est le premier québécois à remporter l’honneur depuis Charles Hudon, en 2010-2011. Il succède ainsi à Nico Hischier qui avait été nommé recrue de l’année la saison dernière.

Trophée Ron-Lapointe – Entraîneur de l’année

L’entraineur de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Joël Bouchard, a reçu le trophée cette année. Après avoir mené son équipe jusqu’en finale l’année dernière, avant de s’incliner en quatre matchs face aux Sea Dogs, Bouchard est revenu à la charge cette année et a mené son équipe au premier rang du classement général du circuit Courteau avec une récolte de 107 points. Son équipe se retrouve maintenant au 2e tour des séries, et affrontera les Wildcats de Moncton.

Trophée Marcel-Robert – Joueur étudiant par excellence

En plus d’avoir été dominant sur la patinoire avec sa récolte de 87 points en 65 matchs, l’attaquant de l’Armada Alexandre Alain a répondu aux attentes sur les bancs d’école. Le jeune homme a su concilier les études et le hockey pour se mériter cet honneur.

Trophée Émile-Bouchard – Défenseur de l’année

Sans surprise, le défenseur de 20 ans Olivier Galipeau a remporté le titre du défenseur par excellence de la LHJMQ. Échangé au Titan d’Acadie-Bathurst par les Saguenéens de Chicoutimi en décembre dernier, le défenseur a répété les bonnes performances cette saison, autant avec les Sags qu’avec le Titan. Avec ces 74 points, il a terminé au premier rang des pointeurs chez les défenseurs cette saison. En série, jusqu’à présent, il a aidé son équipe à vaincre son ancienne formation en 6 matchs. Au deuxième tour, Galipeau et le Titan se mesureront au Phoenix de Sherbrooke.

Trophée Frank-Selke – Joueur le plus gentilhomme

En plus d’obtenir une moyenne d’un point par match, l’attaquant de l’Armada Joël Teasdale n’a écopé que de 14 minutes de pénalités cette saison. Sa campagne 2017-18 lui a valu cet honneur bien mérité. Maintenant âgé de 19 ans, il y a fort à parier qu’il sera une pièce maîtresse dans l’alignement de Joël Bouchard l’an prochain.

Trophée humanitaire

Vincent Tremblay-Lapalme a rendu les partisans de Chicoutimi fiers autant sur la glace qu’à l’extérieur. En plus d’accumuler 23 points cette saison, le jeune de 19 ans a marqué la communauté, ce qui fait de lui le récipiendaire 2018 du trophée humanitaire.

Trophée Maurice-Filion – Directeur-Gérant de l’année

Après s’être qualifiée de peine et de misère pour les séries éliminatoires l’an dernier, la formation de Serge Beausoleil s’est implantée comme une équipe dominante cette saison. L’Océanic a repêché le jeune Lafrenière en 2017 et a terminé au 3e rang du circuit Courteau. Les protégés de Beausoleil ont cependant eu un parcours éliminatoire plus court que prévu, après s’être inclinés en sept matchs face aux Wildcats de Moncton.

Autres récipiendaires

Trophée Jean-Béliveau – Meilleur marqueur

Alex Barré-Boulet : Armada de Blainville-Boisbriand, 116 points en 65 matchs

Trophée Michael-Bossy – Meilleur espoir professionnel

Filip Zadina : Mooseheads de Halifax

Trophée Paul Dumont – Personnalité de l’année

Dominique Ducharme : Entraîneur des Voltigeurs de Drummondville

Trophée Michel-Brière – Joueur le plus utile

Alex Barré-Boulet : Armada de Blainville-Boisbriand

Crédit photo : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES

  • Les derniers articles

Étudiant en Journalisme au Cégep de Jonquière.
Attitré à la couverture des matchs des Saguenéens de Chicoutimi, dans la LHJMQ.
Animateur de radio à CKAJ, 92.5 Jonquière.
Pour me suivre sur Twitter: @abissonnette_

follow me
Publié
2 mois
Categories
LHJMQ
Commentaires
Aucun commentaire
Written by Alexandre Bissonnette

Étudiant en Journalisme au Cégep de Jonquière.
Attitré à la couverture des matchs des Saguenéens de Chicoutimi, dans la LHJMQ.
Animateur de radio à CKAJ, 92.5 Jonquière.
Pour me suivre sur Twitter: @abissonnette_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *