Samuel Asselin: le fruit d’un travail acharné | Alexandre Bissonnette

Samuel Asselin a soulevé les foules depuis quelques semaines. L’Attaquant de 19 ans du Titan d’Acadie-Bathurst a élevé son jeu d’un cran depuis le début des séries éliminatoires de la LHJMQ et ses efforts ont porté fruit.

 

78e choix au total lors de l’encan de 2014, Asselin a débuté sa carrière junior avec les Cataractes de Shawinigan. Après trois saisons en Mauricie, il a été échangé à Bathurst dans le but d’augmenter ses chances de remporter les grands honneurs, ce qui n’a pas été de tout repos. « J’ai eu des discussions avec mon entraîneur et mon directeur général et ils m’ont respecté là-dedans. C’est un peu grâce à eux si j’ai pu me retrouver à Bathurst. C’était difficile de quitter Shawinigan et de me retrouver aussi loin », explique-t-il.

 

Brillant travail des entraîneurs

« Gagner la coupe du Président, c’est quelque chose de gros, mais gagner la coupe Memorial, c’est tous notre rêve depuis qu’on est jeune », répète en boucle Samuel Asselin aux médias, depuis la conquête du précieux trophée. « C’est un tournoi qui se joue tellement vite. Les Broncos de Swift Current avaient une très bonne équipe et leurs leaders se sont blessés en début de tournoi et ils ont perdu leurs trois matchs », poursuit-il.

 

Samuel Asselin donne beaucoup de crédit au groupe d’entraîneurs, qui ont réussi à garder leurs protégés concentrés du premier jour du tournoi, jusqu’au dernier. «  C’est le fun être à l’aréna à ce temps-là de l’année et de jouer dans un haut niveau, mais lorsqu’il fait beau dehors, on veut aussi visiter la ville et aller magasiner », estime-t-il. Mario Pouliot et son groupe d’adjoints ont dû négocier avec un repos de quatre jours entre le dernier match de qualification et la finale, ce qu’ils ont fait avec brio.

 

Honneur individuel

En plus de soulever la Coupe Memorial, Samuel Asselin a été nommé sur la première équipe d’étoiles du tournoi, notamment grâce à sa récolte de six points (5 buts  – 1 mention d’aide) en quatre parties.  Même s’il ne cache pas être fier de recevoir cette récompense, l’homme rappelle que l’objectif premier était de faire partie de la meilleure équipe junior au pays. « Ce sont des récompenses au bout du compte. Si après tous ces efforts-là on avait perdu notre dernier match, ça n’aurait pas été pareil », confie Asselin.

 

L’importance du support familial

S’il y a un aspect, outre le hockey, que Samuel Asselin ne sous-estime pas, c’est la présence et l’appui de ses proches. « Je suis choyé avec ma copine, ma famille et mes amis. Leur support est incroyable, confie Asselin. Le plus gros défaut d’un joueur de hockey est de trop penser. Quand j’ai un pépin, j’ai un ou deux appels à faire et tout est réglé, je suis vraiment chanceux », reconnait le jeune homme. Selon l’attaquant, son jeu ne serait pas aussi relevé si ce n’était pas de ce soutien constant.

 

En quête d’un contrat professionnel

Ses récents succès pourraient-ils valoir à Samuel Asselin un premier contrat professionnel? Les ententes qu’ont conclues son bon ami Pascal Aquin et son compatriote de trio Jeffrey Truchon-Viel laissent croire que oui. Samuel Asselin se dit conscient que la prochaine saison qu’il disputera dans la LHJMQ pourrait être déterminante pour le reste de sa carrière. Asselin tentera de forcer la main des dirigeants des équipes professionnelles et de signer une entente.

 

Rappelons que le Titan est devenu le plus petit marché de la Ligue Canadienne de Hockey à soulever les grands honneurs. Depuis la conquête, Sylvain Couturier a complété certains échanges dont les considérations futures n’étaient toujours pas connues. Justin Ducharme, Mitchell Balmas, Antoine Morand et Jordan Maher ont eu la confirmation qu’ils faisaient partie de certains échanges conclus plus tôt cette saison et ils se rapporteront à leur nouvelle formation lors des camps d’entraînement l’an prochain.

 

 

Crédit photo: Coupe Memorial

  • Les derniers articles

Étudiant en Journalisme au Cégep de Jonquière.
Attitré à la couverture des matchs des Saguenéens de Chicoutimi, dans la LHJMQ.
Animateur de radio à CKAJ, 92.5 Jonquière.
Pour me suivre sur Twitter: @abissonnette_

follow me
Written by Alexandre Bissonnette

Étudiant en Journalisme au Cégep de Jonquière.
Attitré à la couverture des matchs des Saguenéens de Chicoutimi, dans la LHJMQ.
Animateur de radio à CKAJ, 92.5 Jonquière.
Pour me suivre sur Twitter: @abissonnette_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *