Que le meilleur gagne / Johnatan Paré

L’événement le plus excitant du soccer arrive à grands pas et il est temps maintenant de finaliser les prédictions et surtout d’analyser les forces en présence. Je vais analyser chaque groupe avec la position à laquelle chaque équipe terminera.

Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Égypte, Uruguay

Si on s’entend pour dire que l’Uruguay devrait finir en première position, rien n’est moins assuré pour la deuxième position. Si la logique est respectée, la Russie devait pouvoir se qualifier au deuxième rang, mais cela dépend de l’état de santé du joueur vedette égyptien Mohamed Salah et des jeunes composant l’alignement. De plus, l’équipe compte dans ses rangs un jeune défenseur latéral droit du nom de Omar Gaber qui évolue pour le LAFC en MLS, il pourrait faire tourner bien des têtes. Dans le cas de l’Arabie Saoudite, juste le fait d’être de l’événement c’est déjà un plus et un miracle je dirais de leur côté. S’ils parviennent à marquer au moins un but dans les trois matchs de phase de groupe, ce sera la fête dans ce pays. Donc pas de surprise dans ce groupe : 1 -Uruguay, 2-Russie, 3-Égypte, 4-Arabie Saoudite.

Groupe B : Espagne, Portugal, Iran, Maroc

Dans ce groupe, je crois que les Espagnols finiront en tête. Ils ont une équipe jeune et ils ont surtout une attaque très redoutable avec Diego Costa, David Silva et Lucas Vazquez. Il ne faut pas oublier les milieux de terrain Koke et Marco Asensio qui peuvent être des menaces offensives. J’imagine que l’Espagne voudra procurer une belle coupe du monde à leur vétéran Andres Iniesta qui prendra sa retraite internationale après l’événement. Pour les Portugais, il ne faut surtout pas négliger Cristiano Ronaldo qui est le meilleur joueur au monde, selon moi. Il aura besoin d’aide cependant. Les Quaresma, Guedes, Andre Silva et Gelson Martins devront être à la hauteur si le Portugal veut avoir du succès. Le milieu de terrain est très stable avec des Joao Moutinho, Joao Mario, William Carvalho et le très rapide Bernardo Silva. On semble oublier que cette équipe est championne en titre d’Europe et ils ne sont pas considérés comme une équipe qui a des chances de remporter la compétition. Tant mieux, CR7 et sa bande n’en demandent pas plus! Ils pourraient surprendre assez tôt. Nous saurons assez vite de quel bois ils se chauffent contre l’Espagne pour le premier match de phase de groupe. Pour ce qui est de l’Iran et du Maroc, il faut simplement espérer qu’ils puissent être dans le coup dans les matchs contre l’Espagne et le Portugal. La raison de leur présence à la coupe du monde est l’efficacité de leur défensive, mais si l’attaque ne contribue pas, je crois que les livres seront fermés assez rapidement dans leur cas. Donc pas de surprise dans ce groupe : 1 -Espagne, 2-Portugal, 3 -Maroc, 4-Iran.

Groupe C : France, Australie, Pérou, Danemark

Ici, on peut assister à une certaine surprise. La France va  finir au premier rang sans contredit. Avec Antoine Griezmann en tête, les Français voudront venger la défaite contre le Portugal à l’Euro 2016. Ils sont dans les équipes favorites pour gagner la coupe du monde, certes, mais une bonne performance en phase de groupe sera la clé. Pour le deuxième rang, la lutte sera serrée. Le Pérou aligne une formation jeune, dynamique et fonceuse. Le Danemark compte sur un des meilleurs milieux de terrain au monde en Christian Eriksen qui évolue avec Tottenham en Premier League. Ces deux équipes s’affrontent pour le premier match et cela dictera certainement la suite des choses. Il ne faut pas oublier Michael Krohn-Deli et William Kvist pour les Danois qui compte sur un attaquant Yussuf Yurary Poulsen qui joue en Allemagne et qui fait bonne figure là-bas. Du côté du Pérou, l’attaquant Jefferson Farfan est rapide et dangereux. Il sera à surveiller. Dans le cas de l’Australie, on peut parler du vétéran Tim Cahill qui peut espérer marquer un but dans ce championnat, mais il vieillit et ne surprenez-vous pas si les Australiens n’en marquent pas du tout lors des trois parties de phases de groupe. Encore ici, pas de surprise dans ce groupe : 1 -France, 2-Danemark, 3-Pérou, 4-Australie.

Groupe D : Argentine, Islande, Croatie, Nigeria

Je crois que l’Argentine n’a pas à s’inquiéter pour son premier rang. D’abord parce qu’ils comptent Messi dans leur rang. Déjà juste mentionner son nom est avoir une longueur d’avance sur presque toutes les équipes. Mais avec des Dybala, Higuain et Sergio Aguero, les Argentins voudront venger les échecs subis en Amérique du Sud et surtout reproduire le parcours de 2014 en atteignant la finale. Pour le deuxième rang, je crois que la Croatie pourra consolider sa place à la phase éliminatoire. Avec une attaque bien garnie, les Croates peuvent espérer marquer beaucoup de buts. Avec Mario Mandzukic en attaque et les milieux Ivan Rakitic – Luka Modric – Ivan Perisic, cette équipe peut être dangereuse. Surtout, ils sont bien structurés. C’est pour cela qu’ils vont passer à la phase éliminatoire et les résultats en phase de groupe dicteront la suite des choses pour eux. J’aime bien l’équipe du Nigéria. D’abord parce qu’elle est l’une des deux seules équipes africaines présente à la coupe du monde. Elle a une bonne attaque avec le jeune Kelechi Iheanacho et Victor Moses en plus de compter sur le vétéran John Obi Mikel en milieu de terrain. Le meilleur défenseur de l’équipe, un ancien de l’AS Monac, est Elderson Echiejile qui est très solide défensivement. Malheureusement, je ne crois pas que l’Islande pourra répéter l’exploit de l’Euro 2016 et créer une sorte de surprise. Leur meilleur joueur Gylfi Sigurdsson est pas mal seul à trainer l’équipe et l’efficacité défensive de la Croatie et du Nigéria particulièrement leur donnera du fil à retordre. Ici, je peux me tromper, mais je prédis : 1 -Argentine, 2-Croatie, 3 -Nigéria, 4-Islande.

Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie

Dans le cas du Brésil, je ne m’inquiète pas de leur domination. Avec Neymar et Gabriel Jesus, les Brésiliens ont tout pour faire peur. Ils voudront venger le revers cinglant de 7 à 1 subit aux mains des Allemands à la Coupe du monde de 2014. Cette phase de groupe servira de tremplin pour cette équipe qui voudra consolider sa domination lorsque viendra le temps d’entrer en phase éliminatoire. La Suisse m’intrigue. C’est un pays qui aligne le plus de joueurs non natifs du pays. Beaucoup de joueurs ont été naturalisés et ont reçu une nationalité sportive de la Suisse. Quand on pense à Blerim Dzemaili, ancien joueur de l’Impact, qui est né en Macédoine et Xherdan Shaqiri qui lui est né en Yougoslavie. Sans oublier Haris Seferovic qui est né en Suisse, mais qui est d’origine bosniaque. Ils sont talentueux et si la chimie peut bien prendre ils vont accéder à la phase éliminatoire sans aucun doute. Dans le cas du Costa Rica, ils comptent sur le gardien du Real Madrid Keylor Navas qui pourrait faire une certaine différence de leur côté. Ils ont eu un beau parcours en 2014, mais je crois que ce ne sera pas aussi long pour eux cette fois-ci. En milieu de terrain, ils alignent Bryan Ruiz et Rodney Wallace un ancien du NYCFC en plus de Christian Bolanos. Je doute qu’ils puissent être de taille en attaque avec Marcos Urena qui évolue avec San Jose en MLS et Johan Venegas qui n’a jamais pu s’établir comme un joueur important avec l’Impact et le Minnesota FC. Donc leur faiblesse se trouve à ce niveau selon moi. Du côté de la Serbie, outre Branislav Ivanovic, peu de joueurs sont connus et cela n’aidera pas les Serbes à performer. Ici, mon choix s’arrête sur : 1 -Brésil, 2-Suisse, 3 -Costa Rica, 4-Serbie.

Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud.

Champions en titre de la Coupe du monde de 2014, les Allemands voudront répéter l’exploit. Avec une structure solide et un système bien défini par le sélectionneur Joakim Low, ils sont sans contredit les favoris encore pour remporter les grands honneurs. La Mannschaft a su mélanger vétérans et jeunes et je crois que cette stratégie sera bénéfique pour eux. Quand on pense à la défensive, on pense aux incontournables Mats Hummels, Antonio Rudiger et Jérôme Boateng. Au milieu, Julian Draxler, Toni Kroos, Thomas Mueller, et Sebastian Rudy forment certainement une des puissances à cette position dans le championnat. Que dire du trio de gardiens : Neuer, Ter Stegan et Trapp. En attaque, il ne faut pas oublier le vétéran Mario Gomez, l’excellent Marco Reus et le jeune Timo Werner. Lorsque tu as le luxe de ne pas aligner Mario Gotze, c’est que tu as de la profondeur en masse. Pour le Mexique, cette Coupe du monde doit se traduire par un pas en avant pour eux. Ils ont des bons joueurs tels Javier Hernandez, Raul Jimenez en attaque, les frères Giovani et Jonathan Dos Santos en milieu de terrain et le vétéran Rafael Marquez en défensive. Il faut souligner la présence du gardien Guillermo Ochoa qui peut connaître un très bon championnat. La Suède affectée par l’absence de Zlatan Ibrahimovic. Cette décision du sélectionneur suédois aura des répercussions importantes pour l’équipe non seulement dans cette compétition, mais dans le futur. Outre le vétéran Sebastian Larsson au milieu de terrain, rien n’est à signaler aux autres positions. Ce sera pénible pour eux. Mais que dire de la Corée du Sud qui ne fera que passer comme dit le dicton populaire. Un peu comme l’Arabie Saoudite, s’ils marquent un but dans la compétition, ce sera la fête dans le pays. Plus qu’un triomphe. Ici, aucune surprise pour moi : 1 -Allemagne, 2-Mexique, 3 -Suède, 4-Corée du Sud.

Groupe G : Belgique, Panama, Tunisie, Angleterre

Dans le cas de la Belgique, ce championnat sera l’occasion de racheter les piètres résultats au niveau international. La sélection compte sur beaucoup trop de talents pour ne pas penser au moins au carré d’as de la compétition. Quand tu alignes Eden Hazard, Romelu Lukaku, Dries Mertens, Marouane Fellaini et j’en passe, tu dois compétitionner et être un prétendant aux grands honneurs. Malheureusement, les Belges ne sont pas constants en espérant que le gardien Thibaut Courtois soit à la hauteur. Pour le Panama, beaucoup de joueurs évoluent ou ont déjà joué en MLS. Quand on pense à Anibal Godoy avec San Jose, Armando Cooper un ancien du Toronto FC et Roman Torres défenseur des Sounders de Seattle, je ne crois pas que ce soit suffisant pour faire de grands résultats durant la compétition, mais il faut se rappeler que le Panama a battu le Costa Rica et se qualifier pour la Coupe du monde. La Tunisie tentera de causer la surprise et se faufiler au deuxième rang de ce groupe. Cependant, l’Angleterre devra performer à la hauteur pour confirmer son deuxième rang. Avec Harry Kane et Marcus Rashford, les Anglais ont décidé de confier les reines de l’attaque à des jeunes. Il y a toujours Jamie Vardy, Danny Welbeck et Raheem Sterling qui peuvent faire une différence de leur côté. Il sera intéressant de voir quelle recette nous prépare le sélectionneur Gareth Southgate. Voudra-t-il jouer le 4-2-3-1 ou le 4-3-3 en priorisant l’offensive? La question ce pose puisqu’en qualifications, il a opté pour trois attaquants en Kane-Rashford et Sterling et son plan a fonctionné. Reste à savoir si la défensive fera le travail. Avec les vétérans Gary Cahill et Ashley Young, le front défensif est un peu à risque et j’espère que le gardien Jordan Pickford de Everton FC pourra limiter les dégâts parce qu’il se peut qu’il soit occupé plus que prévu. Pas de surprise dans ce groupe : 1 -Belgique, 2-Angleterre, 3 -Tunisie, 4-Panama.

Groupe H : Pologne, Sénégal, Colombie, Japon

Pour ce dernier groupe, il sera intéressant de voir qui pourra causer la surprise. Les Polonais alignent Grzegorz Krychowaik, Arkadiusz Milik et le redoutable marqueur Robert Lewandowski. Ils ont une bonne défensive et sortiront de ce groupe sans trop de difficulté. Les vétérans Wojciech Szczesny et Lukasz Fabianski devraient se partager le travail devant le filet. Pour le Sénégal, la tâche s’annonce ardue puisque l’équipe ne compte que sur Sadio Mané pour générer de l’attaque. Tout tourne autour de l’attaquant de Liverpool. Je ne vois pas comment ils peuvent espérer des résultats favorables à moins que la Colombie et le Japon ne jouent pas comme ils se doivent. La Colombie arrive à cette compétition avec le couteau entre les dents. On parle souvent de l’Argentine ou le Brésil comme puissance en Amérique du Sud, mais les Colombiens ne s’en laissent pas imposer. Avec les attaquants Carlos Bacca, Radamael Falcao et Jose Izquierdo, ils devraient marquer quelques buts. La question sera de savoir si la défensive et le gardien de but pourront tenir le coup. Le Japon compte sur deux excellents joueurs en Keisuke Honda et Shinji Kagawa mais est-ce que ce sera assez pour atteindre la phase éliminatoire? Je ne crois pas. Donc je prévois : 1 -Pologne, 2-Colombie, 3 -Japon, 4-Sénégal.

Qui terminera comme meilleur marqueur du tournoi?

La question est dure à répondre. Il faut préciser que la stratégie ici est de prendre un joueur qui à la chance de se rendre loin dans la Coupe du monde. Alors on peut penser à Gabriel Jesus, Neymar, Griezmann, Lewandowski, Messi ou encore Hazard. Mais il ne faut pas oublier Cristiano Ronaldo si le Portugal peut faire un bout de chemin. Ma prédiction : Antoine Griezmann.

Nous aurons droit à de très bons matchs et que le meilleur gagne!

Publié
2 mois
Categories
Soccer
Commentaires
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *